Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

4H Portimao : Graff vainqueur, G-Drive Racing by DragonSpeed Champion!

Compétition client
Partager via :

Les 4 Heures de Portimao sonnaient le « la » finale de l’European Le Mans Series. Après une saison hautement réussie, avec 1 victoire et 4 podiums en six manches, G-Drive Racing by DragonSpeed concrétise en remportant le titre ELMS 2017, offrant ainsi un premier titre à la ORECA 07. Le team français Graff Racing, clôture également sa campagne en beauté en remportant une seconde victoire avec la ORECA07 #40 de Yacaman/Bradley/Allen.

Un premier titre pour la ORECA 07

Cette saison, en European Le Mans Series, quatre ORECA 07 étaient engagées : deux sous la houlette du team étasunien DragonSpeed, dont une sous la bannière G-Drive, et deux sous le drapeau français du Graff Racing. Au milieu d’un plateau LM P2 très relevé, la ORECA 07 a rapidement montré qu’il faudrait compter avec elle. Constamment aux avant-postes, la #22 G-Drive by DragonSpeed a, dès le début de saison, marqué de gros points au classement général. Course après course, la ORECA 07 sous pavillon russe a consolidé sa place de leader sans jamais relâcher la pression face à notamment un concurrent redoutable, United Autosports, qui se battra jusque dans les dernières minutes.

En offrant ce premier titre à la ORECA 07, face aux Ligier et Dallara, G-Drive Racing by DragonSpeed confirme bien les ambitions de l’auto : Licence to Win.

Le film de la course

Au départ de l’ultime épreuve de la saison, la tension était à son maximum, chaque concurrent tentant de jouer ses dernières cartes. Partie en 2ème (21), 3ème (22), 4ème (39) et 9ème (40) positions, la délégation ORECA devait dès les premiers tours se frayer un chemin dans un trafic embué. Dès le premier tour, les cartes sont redistribuées, les trois premières ORECA perdant du terrain dans le classement. Au bout du deuxième tour, la ORECA 07 #21 passe par le bac. Sans gravité pour Henrik Hedman, le pilote suédois repart, perdant malheureusement deux tours complets.
De son côté, la #22 se stabilise en deuxième place tandis que Yacaman effectue une spectaculaire remontée avec la #40 en se plaçant en troisième position. A la fin de la première heure, la #40 de s’empare de la deuxième place, tandis que la voiture sœur du Graff, la #39, consolide un Top 5.
Dans la deuxième heure, les jeux sont relancés ; la #22 remonte dans le Top 3 tandis que la #40 concède la place de leader acquiert acquise peu avant, suite à une stratégie de refueling différente. De son côté, la #39 s’éloigne dans le Top 10. James Allen (ORECA 07 #40) effectuera une belle remontée venant de nouveau jouer les premiers rôles en deuxième puis première place, suivie par la #22.
Dans la troisième heure, on assiste à une belle remontée de Hanley qui rattrape le retard à bord de la #21 en intégrant le Top 10.
La dernière heure sera animée et marquée par la sortie de route de Paul Petit (ORECA 07 #39). La #40 restera constamment en lutte pour la première place tandis que la #22 consolidera un Top 5 pour assurer sa place au championnat.

Elton Julian : « Je veux tout d’abord remercier tous les gens qui ont rendu ce titre possible. Merci à tous les membres de l’équipe. Merci à Henrik Hedman qui a offert au team l’opportunité d’engager cette voiture et merci à G-Drive. Merci à ORECA pour cette auto fantastique et le soutien tout au long de l’année. Nous sommes très heureux d’être champions dès notre seconde saison en LM P2. Etre titré en européen, c’est quelque chose de spécial à mes yeux. Enfin merci aux pilotes qui ont fait du super travail. Mémo a été à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre de lui. Ryo a été très professionnel. Léo est passé de l’ombre à la lumière. Comme le team, c’est un équipage très international. Nous n’avions pas de pression, mais c’est une satisfaction de remporter le titre. Je suis heureux de battre ceux que nous avons battu. »

Recherche


     
    8243371709f14cd097a4d8d930ba58b3NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN