Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Acura s’offre un doublé historique pour la première confrontation de l’ère LMDh

Communiqués
Partager via :

Ce samedi 28 janvier, 61 autos s’élançaient sous les yeux attentifs de milliers de spectateurs afin de disputer la 61ème édition des 24 Heures de Daytona, coup d’envoi de la nouvelle ère LMDh. ORECA y participait comme le partenaire des deux Acura ARX-06 et en tant que constructeur des 10 LMP2 ORECA 07.

Au terme d’une course âprement disputée et à l’issue d’un mano à mano haletant entre les deux Acura ARX-06 dans la dernière heure, c’est finalement la #60 des Champions 2022 de Meyer Shank Racing et pilotée par Tom Blomqvist, Colin Braun, Helio Castroneves et Simon Pagenaud qui s’empare de la première victoire de l’ère GTP. Elle devance de 4,190 secondes la #10 de Wayne Taylor Racing partagée par Ricky Taylor, Filipe Albuquerque, Louis Delétraz et Brendon Hartley. S’ils accusaient un retard de trois tours dans la nuit, les Vice-Champions 2022 sont parvenus à revenir dans le match et offrir à Acura un magnifique doublé, synonyme de troisième succès consécutif à Daytona pour le constructeur.

Grâce à ce doublé et pour leur première sortie officielle en compétition, les deux Acura basées sur un nouveau châssis ORECA LMDh ont démontré toute leur fiabilité et marquent l’histoire de l’ère GTP.

En LMP2, le spectacle a été tout aussi intense ! Si les ORECA 07 de PR1 Mathiasen Motorsports, TDS Racing, AF Corse, ou Crowdstrike Racing by APR ont longtemps occupé le haut du classement, c’est finalement le Team Proton Competition qui s’offre une victoire in-extremis à la photo finish pour sa première participation en LMP2. En profitant de l’aspiration et en devançant de seulement 16 millièmes son adversaire de Crowdstrike Racing, James Allen emmène le Team allemand sur la plus haute marche du podium tandis que l’ORECA 07 #88 d’AF Corse arrache une troisième place au terme d’une course parfaitement menée.

Un temps désignée comme favorite pour s’emparer de la couronne, la #35 de TDS Racing doit malheureusement se contenter d’une quatrième position après un tête-à-queue à 20 minutes de l’arrivée.

Malgré des soucis électroniques rencontrés dès le premier tour, la #8 de Tower Motorsport a rattrapé son retard de onze tours pour terminer cinquième, à seulement deux tours des vainqueurs.

Autre malchanceuse, l’ORECA 07 #51 de PR1 Mathiasen Motorsports qui, partie depuis la pole, a vu ses espoirs de victoire s’envoler à seulement 90 minutes de l’arrivée. Alors que le pilote français Nicolas Lapierre était dans le top 4, un tête-à-queue et l’impossibilité de relancer sa voiture, privent l’équipe d’une belle performance et termine tout de même sixième, devant la #55 de Rick Ware Racing.

Trois abandons sont à signaler au terme de ces 24 heures de pure Endurance : l’ORECA 07 #11 de TDS Racing à la suite d’une sortie de piste tout comme la #20 de High Class Racing à moins de quatre heures de l’arrivée tandis qu’Era Motorsport a subi une casse moteur un peu avant le lever du jour.

« Le niveau de cette première confrontation de l’ère GTP était extrêmement relevé avec la présence de Porsche, BMW et Cadillac. C’était une course très attendue de tous et c’est évidemment une énorme fierté de voir triompher les deux Acura ARX-06. Après la pole de MSR et la troisième position de WTR au Roar, nous avions à cœur de ne pas manquer ce rendez-vous mais la concurrence face aux trois autres constructeurs était rude ! La performance était là mais l’inconnu restait la fiabilité. Ce fut une course parfaite des deux voitures, qui a débouché sur ce doublé. Bravo aux deux équipes, à leurs pilotes et à tous nos collaborateurs qui ont travaillé si fort depuis six mois pour aboutir à ce magnifique résultat. Une récompense incroyable et une grande fierté pour Acura, HPD et ORECA ! » Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA

Rendez-vous le 17 mars pour le Super Sebring 2023 qui regroupera les 1000 miles de Sebring, coup d’envoi du FIA WEC et les 12 Heures de Sebring, deuxième manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Recherche


     
    e53742f7cf5d25fb241b07965a67e82cdd