Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

ELMS 2018 : ORECA remporte toutes les médailles

Compétition client
Partager via :

Les 4 Heures de Portimao qui se sont tenues ce week-end en terres lusitaniennes marquaient la fin de la saison 2018 de l’European Le Mans Series. A l’issue de l’ultime course, la délégation ORECA décroche toutes les couronnes avec un podium au classement général 100% ORECA ! G-Drive Racing remporte pour la deuxième année consécutive le titre suivi de Racing Engineering vice-champion et d’IDEC Sport Racing en troisième position.
Retour sur une saison palpitante à travers l’Europe…

G-Drive Racing, le sacre avant l’heure

Comme l’année dernière, l’écurie russe s’engageait en European Le Mans Series, mais avec cette fois deux autos, la #26 étant désormais sous la responsabilité du TDS Racing et la #40 exploitée par Graff Racing.
Roman Rusinov, leader du G-Drive Racing et pilote de la #26 affirmait dès le début de saison ses ambitions : décrocher le titre. Ce sera chose faite avant même la dernière course grâce à une saison irréprochable placée sous le signe de la performance et de la régularité. Sur la #40, la saison fût plus mitigée, la performance étant là mais ne permettant pas de concrétiser suite à différents incidents de course.

Racing Engineering, la révélation venue d’Espagne

Racing Engineering était une des nouvelles recrues de la délégation ORECA cette saison. Avec un équipage d’ambition (Pla/Petit/Nato) l’équipe espagnole souhaitait découvrir le championnat et la ORECA 07 sans pour autant négliger la performance. Dès la première course au Circuit Paul Ricard, Racing Engineering montre qu’il faudra compter avec eux en s’adjugeant la victoire. Si les manches suivantes n’ont pas permis de renouveler l’opération, le trio de pilotes français a montré une régularité sans faille pour marquer un maximum de points au championnat. Une régularité qui paiera, avec le titre de vice-champion à la clé.

IDEC Sport Racing, déjà tout d’un grand

Dans la famille des nouveaux venus dans la délégation ORECA, on retrouvait cette saison le team français IDEC Sport Racing. Rapidement, le trio Lafargue/Chatin/Rojas montre sa pointe de vitesse avec plusieurs meilleurs temps, dont la pole dès la manche d’ouverture. Aux 24 Heures du Mans, l’écurie managée par Nicolas Minassian se montre clairement au-dessus du lot – avec notamment un Paul-Loup Chatin des grands jours. La suite de la saison européenne sera toujours placée sous le signe de la performance. Malchanceuse sur certaines épreuves, il est clair que l’équipe avait tout le potentiel pour viser le titre. La médaille de bronze en poche promet de belles choses pour l’avenir, pour une équipe qui découvrait la ORECA 07 cette année.

DragonSpeed, l’équipage au pilote bronze

Pour sa nouvelle campagne en European Le Mans Series, DragonSpeed, le plus français des teams américains, repartait avec le même équipage : Hedman/Lapierre/Hanley. Dès le début de saison, les Hommes d’Elton Julian savaient que la mission serait difficile, six pilotes bronze seulement concourant dans la catégorie LM P2. Pour performer au mieux, Henrik Hedman a pu compter sur l’expérience de ses pilotes professionnels en la personne de Nicolas Lapierre et de Ben Hanley. En qualifications, l’équipe a su montrer son potentiel avec des pneumatiques Michelin extrêmement performants. En course, ce potentiel s’est concrétisé par un podium et de belles prestations.

Duqueine Engineering, l’écurie 100% française

Du côté de Duqueine Engineering, 2018 était également synonyme de découverte de la ORECA 07 et de la catégorie LM P2.
Les 4 Heures de Portimao sont le reflet parfait de cette écurie 100% française. Un potentiel bien présent avec des pilotes de qualité (Ragues/Jamin/Panciatici) – en témoigne le meilleur temps en essais libres et la pole position à Portimao. La course c’est aussi une certaine part de chance, qui compilée à la performance permet d’accéder à la victoire. Nul doute qu’en 2019, l’équipe de Gilles Duqueine – élu homme de l’année en European Le Mans Series – saura monter les échelons.

Algarve Pro Racing, l’année de la découverte

Pour Algarve Pro Racing, cette année était aussi l’occasion de découvrir la ORECA 07. Avec un équipage composé de deux pilotes silver et d’un gold, l’écurie avait les clés en mains pour décrocher de bons résultats. Malgré des courses parfois parsemées d’embuches, et une année qui aurait mérité plusieurs podiums, le trio a su maintenir le cap pour terminer au milieu du classement général du championnat.

Graff Racing, le potentiel est là

En 2017, le Graff Racing effectuait sa première saison en LM P2 avec la ORECA 07. La performance était là, en témoigne la victoire lors de la dernière manche à Portimao. En 2018, le team revenait plus remonté que jamais pour montrer son potentiel et viser un résultat honorable. A l’issue de la saison, après des courses souvent mouvementées, l’équipe termine aux portes du Top 10 au classement général. Le potentiel est là mais la réussite n’a pas toujours été au rendez-vous.

 

« Face à une forte concurrence, nous avions à cœur de défendre le titre décroché par G-Drive Racing by DragonSpeed en 2017 ; l’année de la confirmation n’est jamais facile. Avec le succès de G-Drive Racing, la mission est clairement accomplie. Bravo à Roman Rusinov, Andrea Pizzitola et Jean-Eric Vergne. TDS Racing, qui aligne cette auto, visait ce titre depuis plusieurs saisons et c’est une juste récompense.
Avec quatre victoires sur six, le bilan est naturellement positif. Mais au-delà des résultats bruts, c’est la capacité de l’ensemble des teams à briller avec la ORECA 07 qui est une vraie satisfaction, y compris pour des équipes qui faisaient leur premier pas dans la catégorie ou avec cette voiture.
Le niveau est excellent, les courses sont spectaculaires, avec des jeunes pilotes qui se révèlent et des gentlemen drivers qui se montrent compétitifs. C’est un championnat de référence et ce titre n’est pas un accomplissement mais une source de motivation pour faire encore mieux.
 » Anthony Megevand, Responsable Compétition Client LM P2

 

Cette saison 2018 en European Le Mans Series aura rempli tous les objectifs pour la délégation ORECA : 4 victoires, 5 poles, un titre et un podium 100% ORECA avec la ORECA 07. Il nous tarde déjà de découvrir ce que la saison 2019 nous réservera avec notamment de nouveaux teams à l’image de Cool Racing et de RLR Motorsport – qui a d’ailleurs remporté le championnat dans la catégorie LM P3. En attendant, focus sur la super-saison en FIA WEC, avec prochainement les 6 Heures de Shanghaï !

 

Recherche


     
    cd9994647ce3aa1d28b770ba9e485eb0-------------------