Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

H+8 : Mano à mano entre les deux ORECA 07 du Team WRT

Communiqués
Partager via :

À 16 heures ce samedi 22 août 2021, le départ de la 89ème édition des 24 Heures du Mans était donné sous safety car et sur une piste détrempée. Après 8 heures et un premier tiers de course animé, la bataille fait rage dans la catégorie LMP2 avec les deux ORECA 07 du Team WRT en tête, tandis que United Autosports et Panis Racing sont en embuscade.

À quelques minutes du départ, la pluie s’est invitée sur le Circuit de la Sarthe et ce n’est qu’après trois tours de formation que la 89ème édition des 24 Heures du Mans a officiellement été lancée. Sur une piste détrempée, il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les premiers accrochages viennent chahuter la hiérarchie des Hypercars. Une opportunité rapidement saisie par Antonio Felix da Costa qui a réalisé un début de course parfait en hissant rapidement son ORECA 07 #38 au milieu des concurrents de la catégorie reine.

Alors que les écarts ont été globalement réduits et à la suite d’une sortie dans les graviers de la #38, aux mains d’Anthony Davidson, la course a vu plusieurs leaders se succéder dans la catégorie LMP2 : la #26 de G-Drive Racing, la #28 de Jota Sport, la #65 de Panis Racing, les #31 & #41 du Team WRT.

Plusieurs autres faits de course ont perturbé la cinquième heure et engendré l’entrée en piste de la safety car. L’accrochage entre deux ORECA 07 de United Autosports : la 23, alors en perdition dans des conditions météos délicates, et la 32 à la chicane Dunlop puis un accident entre l’Aurus 01 #26 de G-Drive Racing, alors en tête, et l’ORECA 07 #1 de Richard Mille Racing.

À partir de la sixième heure, les spectateurs assistent à un mano à mano entre les deux ORECA 07 du Team WRT. Une prestation solide pour l’équipe belge qui vit ses premières 24 Heures du Mans. Si la #41 a d’abord été en tête, c’est la #31 qui a pris les commandes au premier tiers de course. L’ORECA 07 #22 de United Autosports et la #65 de Panis Racing s’échangent la troisième place. Auteur d’une prestation solide, InterEuropol complète le Top 5, tandis que RealTeam mène le classement Pro/Am.

En Hypercar, l’Alpine 480 a pointé aux avant-postes avant deux têtes à queue, heureusement sans conséquence grave. La n°36 a depuis entamé sa remontée vers le tiercé.

Du côté de l’Innovative Car du Team Association SRT41, elle parvient à boucler ses huit heures de course au 48ème rang du classement général.

Prochain point à H+16.

Recherche


     
    4ca8c9a9f7a54005f9f69b8e5eec0fb9~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~