Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Kit R4 : de la phase de développement à l’homologation

Partager via :

Le kit R4 terminait il y a quelques semaines sa phase de développement avec une première apparition en course au Rallye du Var. Désormais, ORECA Technology s’attaque à une nouvelle étape, la phase d’homologation ; qui a débuté la semaine dernière au sein des ateliers d’ORECA à Signes. Une équipe technique de la FIA a été dépêchée dans le Var afin d’homologuer chaque pièce du kit pour le rendre éligible et capable de rouler dès 2018.

Après l’action, la validation

Depuis presque un an maintenant, une partie du Groupe ORECA évolue au rythme du projet R4. Conception, développement et maintenant homologation du kit. La phase de développement ayant été clôturée il y a quelques semaines avec la participation du kit au Rallye du Var avec Stéphane Sarrazin, il est maintenant temps de valider les choix pris durant les derniers mois.
La semaine dernière à Signes, les membres de la FIA ont pris possession des ateliers afin de valider pièce par pièce tous les éléments du kit R4. Accompagnés de Matthieu Bassou, chef de projet technique, les ingénieurs de la fédération ont pu établir un premier diagnostic.
« Les deux jours avec les membres de la FIA se sont très bien passés » se réjouit Matthieu Bassou. « Nous avons suivi une procédure d’homologation traditionnelle. En prenant pour base le règlement d’homologation du kit R4, les ingénieurs dépêchés chez ORECA ont contrôlé point par point chaque pièce du kit. »

La première journée était consacrée au moteur et à son environnement tandis que la seconde était dédiée au châssis.
Une fois que la phase d’homologation sera terminée, la fiche d’homologation finale sera éditée pour clôturer cette nouvelle étape. Cette fiche est un carnet de bord, complété depuis plusieurs mois. Durant l’homologation, elle a été contrôlée par la FIA pour en valider la cohérence face aux réalités techniques. Une fois que la FIA appose son aval, le document est figé et ne peut plus être modifié.

« Les premiers retours ont été très positifs. Les ingénieurs de la fédération se sont réjouis de voir que la conception du kit correspondait à la philosophie que la FIA souhaitait mettre en place avec la catégorie R4.
Désormais, il faut affiner le résultat de cette première étape en finalisant le catalogue des pièces, les tutoriels techniques ainsi que le support technique.
 »

Après cette visite de la FIA, les documents d’homologation devraient être disponibles en début d’année 2018.

Recherche


     
    a4cffcc4b69390a25bdfb399ffde0336iiiiiiiiiiiiiiii