Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Meyer Shank Racing célèbre son premier podium avec l’Acura ARX-05 aux 12 Heures de Sebring

Communiqués
Partager via :

Dix ans après l’une des plus émouvantes victoires du Team ORECA aux 12 Heures de Sebring avec la Peugeot 908 HDi FAP, deux DPi Acura ARX-05 et cinq ORECA 07 avaient rendez-vous sur le Sebring International Raceway pour la deuxième manche de l’IMSA WeatherTech Championship.

Au terme de 12 heures de course particulièrement intenses et après avoir longtemps occupé les avant-postes, l’Acura ARX-05 #60 du Meyer Shank Racing a célébré son premier podium de la saison. L’équipage composé d’Olivier Pla, Juan Pablo Montoya et Dane Cameron profite d’une pénalité infligée à la Cadillac #48 pour temps de conduite autorisé par pilote dépassé et termine troisième à 2.6 secondes.

Victorieuse lors de la première manche à Daytona, l’Acura ARX-05 #10 du Wayne Taylor Racing, qui a également régulièrement pointé en tête, se classe quant à elle quatrième à 5.3 secondes.

En LMP2, l’ORECA 07 #52 de PR1 Mathiasen Motorsports pilotée par Ben Keating, Mikkel Jensen et Scott Huffaker s’offre une magnifique victoire et devance de seulement de 2.5 secondes la 07 d’Era Motorsport. La bataille finale a également été somptueuse. Dans le tiercé de tête pendant une bonne partie de la course, l’ORECA 07 #8 du Tower Motorsport est contrainte d’abandonner à deux heures de l’arrivée à la suite d’une grosse sortie de piste. Heureusement, Thimoté Buret alors au volant, s’en sort indemne.  Pour ses premiers tours de roues en IMSA avec son ORECA 07, United Autosports accroche une troisième place finale. Auteur de la pole, WIN Autosport a dû rendre les armes suite à un problème électronique.

Rendez-vous le 16 mai à Mid-Ohio où seules les DPi, GTLM et GTD ont rendez-vous. Les LMP2 devront patienter jusqu’au mois de juin pour leur troisième manche.

Recherche


     
    95e553feaf89c8c84ca63de5cc6ebabdvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv