Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Meyer Shank Racing clôture sa saison en beauté

Communiqués
Partager via :

Ce 14 octobre, le tracé de Road Atlanta accueillait la traditionnelle finale de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship. À l’issue de dix heures de course intense, Meyer Shank Racing réitère ses belles performances de l’année passée en remportant Petit Le Mans tandis qu’en LMP2, PR1/Mathiasen Motorsports s’offre la couronne.

Malgré un retard de deux tours après avoir été victime d’un contact avec une GT3 dans la deuxième heure de course, Colin Braun, Tom Blomqvist et Helio Castroneves se sont battus et ont profité d’une belle stratégie en course pour offrir à Meyer Shank Racing un deuxième succès consécutif à Road Atlanta et une troisième victoire cette saison.

Alors que le drapeau vert était brandi à un peu plus de 6 minutes de la fin à la suite d’une énième neutralisation, un nouveau coup de théâtre interrompait le spectacle puisqu’un incendie se déclarait sur une GT3. C’est donc derrière la voiture de sécurité que Petit Le Mans s’est achevé et a vu l’équipe de l’Ohio s’offrir une dernière victoire avec Acura.

De son côté, Wayne Taylor Racing termine sa saison dans des conditions dramatiques. En course pour coiffer le premier titre de l’ère GTP et classée en troisième position à une heure de la fin de course, l’Acura ARX-06 #10 est sortie de la piste dans le premier virage à la suite d’un contact avec la Cadillac #1. Un contact qui provoqua un violent accident et projeta Filipe Albuquerque dans le mur de pneus. Ce dernier a été transporté à l’hôpital pour des examens plus approfondis.

Dans la catégorie LMP2, si l’ORECA 07 #4 de CrowdStrike by APR remporte la course devant la #35 de TDS Racing, c’est la #52 de PR1/Mathiasen Motorsports partie depuis la pole et pilotée par Ben Keating, Paul-Loup Chatin & Alex Quinn qui coiffe la couronne de championne en terminant troisième malgré un tête-à-queue et un passage dans les graviers.

Mais l’équipe victorieuse en course ne repart pas les mains vides ! Si Ben Hanley et Georges Kurtz remportent l’IMSA Michelin Endurance Cup en LMP2, le dernier cité empoche également la victoire de la Jim Trueman Bronze Cup synonyme d’invitation aux 24 Heures du Mans.

Les ORECA 07 #88 d’AF Corse et #18 d’ERA Motorsport sécurisent un top 5 pour la dernière de l’année.

La #20 d’High Class Racing, écopant d’une pénalité de deux minutes après avoir causé un accrochage en cascade, termine sixième.

Autres malchanceuses : la #8 de Tower Motorsports, sortie dans le tour de formation puis après 3 minutes de course dans le troisième virage et l’ORECA 07 #11 de TDS Racing en lice pour le titre, victime d’une panne à 3h20 de la fin de la course.

Le calendrier 2024 de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship

19 – 21 janvier : ROAR des 24 Heures de Daytona (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)
25 – 28 janvier : 24 Heures de Daytona (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)
13 – 16 mars :  12 Heures de Sebring (GTP – LMP2 – GTD Pro – GTD)
19 – 20 avril : Long Beach (GTP – GTD)
10 – 12 mai : Laguna Seca (GTP – GTD Pro – GTD)
31 mai – 1er juin : Detroit (GTP – GTD Pro)
27 – 30 juin : Watkins Glen (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)
12 – 14 juillet : Canadian Tire Motorsport Park (LM P2 – GTD Pro – GTD)
2 – 4 août : Road America (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)
23 – 25 août : VIR (GTD Pro – GTD)
20 – 22 septembre : Indianapolis (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)
9 – 12 octobre : Petit Le Mans – Road Atlanta (GTP – LM P2 – GTD Pro – GTD)

Recherche


     
    738e193c4943ee7596c036e237472d2a<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<