Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

ORECA remporte tous les matchs aux 24 Heures du Mans 2018

Compétition client
Partager via :

La 86ème édition des 24 Heures du Mans s’est achevée dimanche 17 juin à 15 heures sur le circuit de la Sarthe. Pour le Groupe ORECA, le mythique double tour d’horloge sarthois s’achève de la plus belle des manières avec des succès dans tous les projets. En LM P1, la tant attendue victoire du Toyota Gazoo Racing, mais également le premier podium de la Rebellion R13. En LM P2 la quatrième victoire consécutive aux 24 heures avec cette année l’écurie G-Drive Racing*. Retour sur la semaine de compétition la plus éprouvante de l’année…
Toyota Gazoo Racing s’impose aux 24 Heures du Mans

Cette édition 2018 des 24 Heures du Mans devait être celle de Toyota. Après beaucoup de malchance, le constructeur nippon avait à cœur de s’imposer enfin au Mans.
Le Groupe ORECA, apportant son soutien opérationnel au Toyota Gazoo Racing est donc fier d’avoir pu prendre part à ce programme et de voir aujourd’hui le travail de toute une équipe récompensé de la plus belle manière.

LM P2 : quatrième victoire consécutive pour les châssis ORECA

Ces trois dernières années, les châssis ORECA ont brillé pour atteindre la plus haute marche du podium LM P2 dans la Sarthe. En 2015 avec la ORECA 05 et KCMG, en 2016 avec l’Alpine A460 et en 2017 avec la ORECA 07 du Jackie Chan DC Racing x Jota. Après une édition 2017 plus qu’incroyable avec un podium au classement général, il semblait difficile de pouvoir faire mieux et de réitérer l’exploit.
Pour la deuxième année consécutive, la ORECA 07 s’est imposée sur le double tour d’horloge sarthois ; cette fois sous le pavillon russe du G-Drive Racing (managé par l’équipe française TDS Racing). L’équipe est accompagnée sur le podium par le team Signatech Alpine Matmut et l’Alpine A470 conçue par ORECA ainsi que par la ORECA 07 #39 du Graff Racing. La ORECA 07 #28 du TDS Racing termine en quatrième position au pied du podium. On retrouve ensuite dans le top 10 la #37 du Jackie Chan DC Racing à la sixième place suivie par la #31 DragonSpeed – qui a réalisé le meilleur tour en course avec Nathanaël Berthon en 3.27.200 – puis la #38.
La voiture #40 a été contrainte à l’abandon suite à une sortie de piste. Alors sur le podium provisoire, la #48 du team IDEC Sport Racing a elle aussi dû se retirer de la course dans les dernières heures suite à un ennui mécanique. On notera la belle pole position réalisée suite aux séances qualificatives en 3.24.842.
Cette nouvelle victoire marque donc la quatrième victoire consécutive pour un châssis ORECA aux 24 Heures du Mans.
Devenu constructeur il y a tout juste dix ans, ORECA Technology montre une fois de plus sa légitimité à concevoir et produire des voitures de course endurante, fiable et rapide.
Le premier podium de la Rebellion R13

Ce savoir-faire de la maison ORECA en tant que constructeur de voiture de course s’est également brillamment illustré dimanche au Mans avec le premier podium du prototype LM P1 Rebellion R13 développé et conçu dans les ateliers de Signes pour le compte de l’écurie suisse Rebellion Racing.
Avec ce premier podium moins de trois mois après son premier roulage la R13 a montré son potentiel et sa fiabilité en course en ayant résisté à la légende mancelle.

Ils ont dit

Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA : « Une fois encore, Le Mans nous en fait voir de toutes les couleurs. Ici toutes les émotions sont décuplées. Et cette année, avec ces trois magnifiques programmes, n’a pas été de tout repos. Tout d’abord je tiens à féliciter le Toyota Gazoo Racing pour ce splendide doublé. Depuis 2011, Toyota fait partie des programmes majeurs chez ORECA. Nous avons vécu de grands moments de joie mais aussi de déception. Gagner Le Mans était comme une évidence, cette victoire est tellement méritée, c’est un véritable accomplissement et je suis fier du travail accompli par cette équipe.
En LM P2, que dire… Deuxième victoire consécutive pour la ORECA 07 et la quatrième de nos châssis ORECA. Je vis toujours les choses intensément, et lorsque je vois d’où nous sommes partis et où nous sommes, je n’en reviens toujours pas. Je remercie tous les teams LM P2 qui nous font confiance et permettent d’amener si haut notre belle ORECA 07.
Enfin, Rebellion. Un projet un peu fou lancé il y a tout juste six mois en association avec le team Rebellion Racing. Après les beaux succès de la ORECA 07 en LM P2, revenir dans la catégorie reine en tant que constructeur est incroyable. La voiture a fait son premier roulage au mois d’avril, et aujourd’hui elle est sur le podium des 24 Heures du Mans. Il y a encore beaucoup de travail pour faire de cette voiture une championne, mais aujourd’hui, les résultats parlent d’eux-mêmes… Notre bureau d’études a fait un travail d’orfèvre. Je tiens également à souligner le fabuleux travail mené par la branche évènementielle d’ORECA. Entre hospitalité et fan zone Toyota et structure Matmut, les équipes déployées ont assuré dix jours durant un service irréprochable. Nous allons maintenant savourer ces beaux succès et regarder vers la prochaine édition… »
David Floury, Directeur Technique du Groupe ORECA : « La semaine avec Toyota s’est bien passée, le résultat récompense enfin plusieurs années de travail. Cette victoire ne remplacera pas celle de 2016 où nous avions fait le job face à Porsche et Audi car cette année les équipes étaient différentes mais, malgré tout, la récompense est là et bien là.
Pour le Groupe ORECA c’est un bilan plus que positif. Le partenariat avec Toyota initié en 2011 est une super satisfaction pour toutes les personnes qui se sont beaucoup investies sur le programme.
La deuxième satisfaction, c’est la Rebellion qui a pris la piste il y a seulement deux mois et qui termine les 24 heures aux troisième et quatrième positions derrière Toyota.
Enfin, au même niveau que cela il y a le LM P2. Il était très important de concrétiser à nouveau cette année. Nous faisons les quatre premières places de la catégorie, ce qui signifie que les huit premières voitures à l’arrivée des 24 Heures du Mans sont soutenues par ORECA. C’était un objectif inavouable, un rêve impossible et puis finalement, voilà qu’il prend vie ! »

Xavier Combet, Team Manager TDS Racing : « La course a été placée sous le signe des rebondissements pour la 28. Nous avons eu des petits soucis dans la nuit suite à un accrochage avec une GT et cela nous a fait dégringoler dans le classement. Ce matin, une petite sortie de piste nous a également coûter de précieuses secondes. A chaque déconvenue Loïc, Matthieu et François ont su réagir en conséquence et à chaque fois remonter dans le classement. Nous sommes un des seuls équipages composé d’un pilote bronze à nous être battus tout au long de la course dans le top 3. Le podium nous échappe de peu, mais lorsque je vois le travail accompli je ne regrette rien. Bien évidemment, je suis très heureux pour la voiture 26 que nous manageons depuis deux saisons maintenant. Gagner Le Mans est exceptionnel, c’est une première pour nous. Il va nous falloir un peu de temps pour réaliser. La ORECA 07 nous a une fois de plus montré toute l’étendue de sa performance. Depuis 2011 nous travaillons main dans la main avec ORECA, le résultat d’aujourd’hui conforte – si cela était encore nécessaire – notre choix sur la durée. »

*résultats provisoires sous réserve de passage aux vérifications techniques

Recherche


     
    fbaaa76e17a21dbdce1c0cf782cb807b==================