Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

ORECA victorieux sur tous les fronts aux 6 Heures de Spa

Compétition client
- 0 vues
Partager via :

La première manche de la super-saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA vient de s’achever dans les Ardennes belges. Pour le Groupe ORECA c’est une véritable réussite : victoire dans la catégorie LM P2 avec la ORECA 07 du G-Drive Racing. Premier podium en LM P1 pour la Rebellion R13 du team suisse Rebellion Racing, six mois après le lancement du projet et enfin victoire pour le Toyota Gazoo Racing, où les Hommes d’Hugues de Chaunac apportent leur soutien opérationnel. Une bien belle manière de débuter cette super saison inédite !

La ORECA 07 toujours aux avant-postes

 

Dès le début du week-end de course, lors des séances d’essais libres, la ORECA 07 a montré – pour sa deuxième année en compétition – qu’il faudrait encore compter avec elle. Sur les trois séances d’essais, la #31 du team américain DragonSpeed a affirmé sa pointe de vitesses, chaussée de ses nouveaux pneumatiques Michelin.
Lors des qualifications vendredi, les châssis ORECA ont offert un véritable festival en s’alignant aux six premières places de la catégorie. Mention spéciale pour le Team Alpine Matmut qui signe le meilleur temps de la séance en 2.02.405.
Aujourd’hui, à 13h30, lorsque la course est lancée, les hostilités débutent fort. Alors en pole position, Nicolas Lapierre et l’Alpine A470 dégringolent dans le classement à la suite d’un départ mouvementé. La Dallara #29 profite alors de cette ouverture pour se hisser en tête de la catégorie tandis que le safety car fait son apparition suite à une sortie de piste d’un concurrent.
Le prototype italien est suivi de près par G-Drive Racing et DragonSpeed qui se battront pour la deuxième place jusqu’au début de la deuxième heure. C’est finalement l’écurie russe qui se rapprochera du leader jusqu’à prendre la tête du classement.
Dans la deuxième heure la #26 s’installe confortablement aux commandes de la course, tandis que Stéphane Richelmi à bord de la #38 effectue un superbe relais pour venir se hisser dans le top 3 – tout comme la voiture sœur du DC Racing by Jota qui la talonne de près. Dans le même temps, l’Alpine remonte peu à peu au classement, tandis que DragonSpeed perd en positions. A la mi-course, la 37 prendra temporairement la place de la voiture sœur tandis que cette dernière concède la troisième place à l’Alpine.
La troisième heure figera les positions qui ne changeront plus jusqu’à la fin de la course. La #38 récupère sa position, suivi par les Bleus en troisième place. Arrivent ensuite la #37, bloquée dans la pitlane lors d’une période sous safety car, puis la voiture du TDS Racing. Le trio français clôture le Top 5 en dépit d’une course régulière et le meilleur tour. La voiture de DragonSpeed ferme la marche des ORECA, malgré une pointe de vitesse affirmée en essais.

Roman Rusinov, G-Drive Racing (ORECA 07 #26) : « Je suis très heureux de cette victoire, la première de la saison après la déception au Castellet. Nous sommes venus en pigiste sur cette manche du championnat du monde, avec ce beau résultat cela nous donne envie d’en faire encore plus… En attendant, nous sommes plus que remontés pour affronter les 4 Heures de Monza la semaine prochaine ! »

La Rebellion R13 confirme son potentiel

Du côté du LM P1, la Rebellion R13, conçue et construite par ORECA, se montre fiable du début à la fin de la course. Partis en première et deuxième ligne sur la grille, les prototypes fraichement sortis des ateliers de Signes ont sans cesse jouer les premiers rôles, se bagarrant aux deuxièmes et troisièmes places. La Toyota #7 finira par remonter en deuxième position dans la quatrième heure de course. La voiture #3 termine sur la troisième marche du podium, révélant les superbes relais réalisés par le trio Laurent/Beche/Menezes. La voiture #4 termine elle au pied du podium.
Le Toyota Gazoo Racing – auquel ORECA apporte son soutien opérationnel – s’offre un doublé pour cette manche inaugurale.

Cet intense week-end de course, a montré l’implication conséquente du Groupe ORECA dans cette super-saison. Nul doute qu’elle promet d’être palpitante !

Recherche


     
    6e0702314c4259f8b1bbc0127195d3128888888888888