Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Victoire incontestée de Jota aux 24 Heures du Mans 2022

Communiqués
Partager via :

Pour sa quatrième participation aux 24 Heures du Mans avec des châssis ORECA 07, Jota Sport s’offre un doublé, cinq après la première victoire de l’ORECA 07 aux côtés de l’équipe anglaise.  Auteurs d’une course parfaitement maitrisée au volant de l’ORECA 07 #38, Roberto Gonzalez, Antonio Felix da Costa et Will Stevens marquent l’histoire en s’offrant la victoire de la 90ème édition des 24 Heures du Mans. Pour la huitième année consécutive, un châssis ORECA franchit la ligne d’arrivée des mythiques 24 Heures du Mans à la première place. 26 prototypes conçus par ORECA Technology étaient au départ et 25 ont rejoint l’arrivée du mythe sarthois.

Un cru 2022 étonnamment calme puisque perturbé par une seule Safety Car mais néanmoins très relevé, notamment dans la catégorie LMP2. Aux avant-postes dès le départ après avoir profité de la pénalité infligée à l’ORECA 07 #31 de WRT, la #38 de Jota a fait cavalier seul durant la quasi-totalité de la course.

Pour sa première participation aux 24 Heures du Mans, Prema Orlen Team a tout simplement rendu une copie parfaite avec un podium à la clé. Affichant un rythme impressionnant leur permettant de se battre aux avant-postes, ils ont marqué les esprits pour ce baptême du feu.

La voiture sœur de Jota monte quant à elle sur la troisième marche du podium. En bagarre tout au long de la course, Oliver Rasmussen, Edward Jones et Jonathan Aberdein peuvent être fiers de leur prestation.

Jota

Après un début de saison positif en FIA WEC avec une quatrième place au classement général, Jota a mis toutes les cartes de son côté pour performer et s’installer confortablement aux commandes de la course des 24 Heures avec une belle avance dimanche au petit matin.  Du côté de l’ORECA #28, même topo avec un rythme solide affiché tout au long de l’épreuve.

Prema Orlen Team

Avec deux victoires en deux courses en ELMS, Prema Orlen Team enchaîne les succès et s’offre une magnifique deuxième place pour sa première participation à la plus légendaire des courses d’Endurance.  Robert Kubica, Louis Delétraz et Lorenzo Colombo ont tout simplement été grandioses. Les deux premiers cités avaient une revanche à prendre sur l’édition de 2021. Voilà chose faite !

TDS Racing x Vaillante

Après une sortie impressionnante en essais libres 1 et un changement de pilote imposé à la veille du départ, TDS Racing x Vaillante a su rebondir et faire preuve de ténacité pour remonter progressivement la hiérarchie. Partie de la 15ème ligne, l’ORECA 07 #13 aux mains de Mathias Beche, Nyck de Vries et Tijmen van der Helm a dès la quatorzième heure intégré le top 5 pour finalement franchir la ligne d’arrivée aux portes du trio de tête.

Team Penske

L’une des belles surprises de cette édition est sans conteste la cinquième place du Team Penske. Pour sa première participation aux 24 Heures du Mans, l’équipe américaine représentée par Dane Cameron, Emmanuel Collard et Felipe Nasr a livré une prestation solide et n’a pas manqué l’occasion présentée de se faire remarquer !

Top 15

L’ORECA 07 #23 de United Autosports USA d’Alexander Lynn, Oliver Jarvis et Joshua Pierson termine sixième devant la #37 de Cool Racing qui effectuait son retour aux 24 Heures du Mans avec le 100ème châssis d’une ORECA 07. Idec Sport n’a cessé d’effectuer une belle remontée pour accrocher la huitième position avec la #48 devant l’ORECA 07 #1 de Richard Mille Racing Team qui termine à une belle neuvième place. L’ORECA #22 de United Autosports des vainqueurs de l’édition de 2020, Philip Hanson et Filipe Albuquerque, rejoints par William Owen a quant à elle connu une course chahutée dès le départ avec un accrochage puis un ralentissement mais parvient à s’offrir un top 10. Onzième, l’ORECA 07 #65 de Panis Racing peut se féliciter de ce résultat malgré une sortie de piste et termine devant les deux montures d’Inter Europol Competition qui s’immiscent au 13ème et 14ème rangs devant la première Pro Am, l’Algarve Pro Racing #45, 15ème au général.

Pro Am

Dans la catégorie Pro Am, les équipages se sont eux aussi livré une bataille acharnée. Si l’Algarve Pro Racing #45 remporte les honneurs, Nielsen Racing monte sur la deuxième marche du podium et devant la #41 de Realteam Racing qui s’intercale au 21ème rang général. En Pro Am, DKR Engineering se hisse sur la troisième marche. AF Corse et la voiture sœur de l’Algarve Pro Racing #47 complètent le top 5.  ARC Brastilava, Graff Racing et Ultimate ferment la marche de la catégorie.

Vector Sport a connu une course semée d’embûches et termine à la 22ème position tandis que Duqueine Team a malheureusement dû faire face à des problèmes de suspensions et termine 26ème de la catégorie LMP2.

Hypercar

En Hypercar, Alpine a connu une course contrariée avec un départ animé, une pénalité infligée en raison d’un excès de vitesse dans une slow zone, un problème de boîtier de commande électrique de l’embrayage puis un souci de bobine et enfin une sortie en début de dimanche. Malgré une belle remontée, Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière sont cinquièmes L’Alpine A480 termine 5ème de la catégorie Hypercar et 23ème du général.

Abandon

Sur 26 châssis ORECA 07 engagés dans la catégorie LMP2, seul un abandon est à déplorer : la #31 de WRT à la suite d’une sortie peu avant 11 heures dimanche matin.

Recherche


     
    6bf1467e9221b621d35be7f68a14e6f6??