Parcours

L'expertise au service des grands noms de l'automobile

Collaboration constructeurs

Dans tout programme, le résultat sportif est le seul aboutissement d’une performance, d’un travail. Preuve de la reconnaissance de son excellence, la collaboration avec de grands constructeurs, comme partenaire de leurs programmes officiels. Nombreux sont ceux-ci à faire confiance à ORECA.

  • Audi

    Audi

    Audi

    Arme absolue des courses d’endurance depuis le début des années 2000, l’Audi R8 est alignée pour l’unique fois de son histoire par une équipe française aux 24 H du Mans 2005. Avec elle ORECA obtiendra notamment une victoire d’anthologie aux 1000 Km de Silverstone dans des conditions dantesques. Pour le compte d’Audi France, ORECA aligne la toute nouvelle Audi R8 LMS GT3 dans le Championnat de France GT. A son volant, Frank Biela, Stéphane Ortelli, Yvan Lebon, David Hallyday, Soheil Ayari ou encore Bruno Hernandez signeront plusieurs victoires entre 2008 et 2010.

  • BMW

    BMW

    BMW

    Des pistes asphaltées du Championnat de France Supertourisme à celles, beaucoup plus glissantes, des courses sur glace hivernales, ORECA et BMW ont accumulé les victoires avec les 318, 318 Compact et Z3 entre 1993 et 1997. Une splendide collaboration avec le constructeur allemand dans laquelle Yvan Muller apportera une formidable contribution, initiant le début d’une grande histoire avec ORECA.

  • Chrysler

    Chrysler

    Chrysler

    Une véritable épopée démarrée en 1996 lorsque le département sportif de Chrysler (Mopar) confie à ORECA le soin d’aligner celle qui mettra en échec les cadors du GT, qu’ils s’appellent Porsche, Ferrari, Corvette et consort ! Trois titres de champion du Monde, trois victoires au Mans et en apothéose, une victoire au général aux 24 Heures de Daytona en 2000, année où Chrysler mettra le cap sur les prototypes LMP.

  • Citroën

    Citroën

    Citroën

    Au début des années 2000, ORECA voit toujours rouge. Dans la continuité des dernières victoires Viper sous cette couleur, ORECA retrouve les pistes du Championnat de France des rallyes sous cette robe qui semble lui sourire. Avec la Citroën Saxo S1600, Brice Tirabassi remporte le titre en 2002!

  • Lada

    Lada

    Lada

    Sous l’impulsion de Poch, l’importateur de la marque en France, ORECA permet à Lada de faire un bon sans précédent en matière de notoriété, grâce à un programme en Rallye Raids, aidés notamment par des pilotes de prestige dans la discipline avec Jacky Ickx et Hubert Auriol. La Lada Samara T3 obtiendra même un splendide succès dans le très sélectif Rallye des Pharaons. Plus récemment, ORECA a renoué avec la marque russe dans le cadre de son programme officiel WTCC.

  • Mazda

    Mazda

    Mazda

    Alors qu’elle osait à peine envisager un classement dans les cinq premiers face aux armada Jaguar, Mercedes ou Peugeot, Mazda, qui s’appuie sur ORECA pour ce programme, déjoue tous les pièges d’une course difficile pour devenir le premier constructeur japonais à s’imposer dans la plus grande course d’endurance. Son implication décisive dans cette victoire historique a fini de nouer les liens affectifs entre ORECA et les 24 Heures du Mans, influençant ainsi grandement sur l’évolution du Groupe depuis.

  • Peugeot

    Peugeot

    Peugeot

    Près d’un quart de siècle après avoir offert deux titres en Rallycross au constructeur français, ORECA renoue avec la firme de Sochaux dans le cadre d’un programme endurance en alignant la fameuse Peugeot 908 Hdi FAP. Passé à deux doigts de la victoire aux 24 Heures du Mans, cette voiture permettra d’écrire l’une des plus belles lignes du palmarès d’ORECA avec une retentissante victoire aux 12 Heures de Sebring… devant l’équipe officielle Peugeot. Une victoire qu’aucune autre équipe française n’avait réussi à décrocher jusque-là dans l’histoire de la classique floridienne.

  • Renault

    Renault

    Renault

    Du Championnat d’Espagne jusqu’au Championnat du Monde Junior, en passant par le Championnat d’Europe, l’alliance Oreca-Renault en Rallye avec la Clio S1600 s’est traduite par de nombreux titres et de victoires. Brice Tirabassi, Simon Jean-Joseph et Alberto Hevia seront à l’origine de tous ces succès pour la marque au losange.

  • Saleen

    Saleen

    Saleen

    Une autre GT américaine au livre d’or d’ORECA. Quelques années l’épopée Viper, un autre s’ouvre avec le constructeur/préparateur californien qui, après de nombreuses tentatives infructueuses avec d’autres préparateurs, hissera enfin son nom au plus haut niveau de l’endurance grâce à ORECA, obtenant notamment un titre en Le Mans Series. Radicalement différente de la Viper dans sa philosophie, la Saleen S7-R, souvent comparée à un prototype, survolera le Championnat de France GT en 2006 et 2007

  • Seat

    Seat

    Seat

    Démarré en 2006, le partenariat entre la marque espagnole et ORECA en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) s’est traduit par de nombreuses victoires. Au volant de la Seat Leon, le français Yvan Muller remportera le premier de ses quatre titres mondiaux dans la discipline.

  • Toyota

    Toyota

    Toyota

    Avec l’avènement du Championnat du Monde d’endurance (FIA WEC), Toyota revient par la grande porte dans les courses de longue distance. Le géant japonais choisit de s’appuyer sur ORECA et sa très grande expérience de la discipline pour ce programme dans lequel ila motorisation hybride est désormais utilisée par les constructeurs présents. En six ans, la marque japonaise décrochera avec son partenaire français plus d’une douzaine de victoires, décrochant au passage les titres « Pilotes » et « Constructeurs » en 2014.

Recherche


     
    eab272e24f9b8212ebec32abf319fbbaQQQQQQQQQQQQQQ