Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

2015, Une année historique pour les châssis LM P2 ORECA

Compétition client
Partager via :

24H du Mans 2015 raceAvec l’arrivée de son nouveau prototype à cockpit fermé, la ORECA 05, mais aussi la présence toujours d’actualité de la ORECA 03R et de sa jumelle l’Alpine A450b, ORECA a marqué de son empreinte la saison 2015 d’endurance. Cette année restera même historique avec la victoire de la ORECA 05 de l’écurie KCMG aux 24 Heures du Mans, premier succès dans la plus prestigieuse course du monde d’un Prototype Le Mans entièrement conçu par le groupe tricolore.

« Construire un prototype complètement nouveau, c’est toujours un vrai défi. Il faut répondre à tous les objectifs, avec des impératifs au niveau de la fiabilité, de la performance, le tout dans un cadre financier réduit et dans un délai très court. Je suis heureux de voir que la ORECA 05 a rempli sa mission » explique Hugues de Chaunac. « 2015 a été une année très dense, marquée par de nombreux succès et de grandes batailles en piste. La victoire au Mans est une grande satisfaction. La compétitivité en FIA WEC et en ELMS aussi. C’est d’ailleurs valable pour la ORECA 03 et l’Alpine A450b, qui prouvent qu’elles sont encore au niveau. Avant une nouvelle étape en 2017, la saison 2016 sera très ambitieuse, avec davantage de teams et une volonté de gagner avec nos teams. Depuis 2011, nous construisons nos succès ensemble, ce sera toujours la ligne directrice l’an prochain. »

ELMS 2015  ImolaParticulièrement attendue, la ORECA 05 a réussi un premier exercice couronné de succès. Sur un total de treize courses, huit en FIA WEC et cinq en ELMS, elle a terminé dix fois sur le podium. Elle a surtout décroché pas moins de quatre succès, agrémenté de deux pole positions et signé cinq meilleurs tours en course. Les deux teams-clients qui en possédaient un exemplaire, le team hongkongais KCMG et son homologue français Thiriet by TDS, ont, par ailleurs, terminé second de leur championnat, respectivement en Championnat du Monde d’Endurance FIA et European le Mans Series.

Sortie des ateliers de Signes à la fin de l’hiver, la ORECA 05 a rapidement révélé des aptitudes exceptionnelles, conjugaison d’une pointe de vitesse et d’une fiabilité remarquables. Dès sa première course, seulement six semaines après son premier roulage au Paul Ricard, le châssis LM P2 a signé son premier podium, après avoir longtemps dominé la manche d’ouverture de l’ELMS, à Silverstone, le 11 avril. Sa première victoire ne s’est pas davantage fait attendre, intervenant le 17 mai, toujours en ELMS avec Thiriet by TDS Racing, lors des 4 Heures d’Imola.

A peine un mois plus tard, le week-end des 24 Heures du Mans s’est chargé de faire entrer le prototype ORECA dans la légende. Avec Richard Bradley, Matt Howson et Nicolas Lapierre au volant, KCMG s’est adjugé la pole position LM P2 du double tour d’horloge sarthois, avant de remporter la course et un succès sans précédent le 14 juin. La ORECA 05 a, par la suite, décroché deux autres victoires, fin août, dans les 6 Heures du Nürburgring, toujours avec KCMG en FIA WEC, puis mi-octobre, lors des 4 Heures d’Estoril, avec Thiriet by TDS Racing en ELMS.

Dppi_02115013_345Toujours aussi performant au fil des saisons, les châssis ORECA 03 et Alpine A450b, aligné par le team français Signatech-Alpine, ont continué à jouer les premiers rôles en 2015. A son impressionnante collection de succès établie depuis 2011, le prototype LM P2 à cockpit ouvert en a ajouté trois supplémentaires cette année, portant son total à 26. Le 1er novembre, avec l’Alpine A450b, Signatech-Alpine a enlevé sa première victoire en FIA WEC à l’issue des 6 Heures de Shanghai. Les deux autres succès ont été acquis en Asian LMS par la ORECA 03R du team suisse Race Performance, vainqueur des 3 Heures de Fuji en octobre, puis des 3 Heures de Sepang en novembre. A ces triomphes sont venus se greffer deux pole positions, deux meilleurs temps en course et quatre autres podiums, œuvres de Signatech-Alpine en FIA WEC (2e aux 6 Heures de Fuji), de Murphy Prototypes en ELMS (2e aux 4 Heures d’Imola) et d’Eurasia Motorsport en Asian LMS (2e aux 3H de Fuji, 3e aux 3H de Sepang).

Race-Performance-Sepang1Après cette nouvelle année riche de succès, les châssis ORECA LM P2 vont voir la famille de leurs teams-clients sensiblement s’agrandir en 2016. Ecurie parmi les plus renommées au monde, vainqueur des 24 Heures du Mans en 2014 et second en 2015, le team britannique JOTA Sport alignera une ORECA 05 en FIA WEC, l’an prochain. Acquéreur, lui aussi, d’une ORECA 05, le team américain Dragon Speed effectuera ses premiers pas en LM P2 lors des 12 Heures de Sebring, en mars, avant de prendre part à la saison d’ELMS.

Ecurie asiatique parmi les plus dynamiques du moment, Eurasia Motorsport, établie aux Philippines, va passer de la ORECA 03R à la ORECA 05 pour disputer sa deuxième saison dans la série européenne. D’autres acquisitions du dernier prototype made by ORECA s’apprêtent à être officialisées dans les semaines qui viennent. Ce sont, au total, une dizaine de châssis qui seront construits et livrés d’ici fin février en vue de concourir dans les différentes séries de l’Endurance mondiale en 2016 !

Chronologie :
-02 mars : 1er roulage de la ORECA 05 sur le Circuit Paul Ricard
-11 avril : 1ère course de la ORECA 05 lors des 4H de Silverstone (ELMS), 1er podium avec Thiriet by TDS Racing (3e)
-17 mai : 1ère victoire de la ORECA 05 lors des 4H d’Imola (ELMS) avec Thiriet by TDS Racing
-11 juin : 1ère pole de la ORECA 05 au Mans avec KCMG
-14 juin : 1ère victoire en Championnat du Monde FIA WEC et 1ère victoire d’un châssis ORECA aux 24 Heures du Mans
-10 octobre : victoire de la ORECA 03R lors des 3H de Fuji (ALMS) avec Race Performance
-1er novembre : victoire de la ORECA 03/Alpine A450b lors des 6H de Shanghai (WEC) avec Signatech-Alpine
-30 victoires en LMP2 depuis 2011
-4 teams vainqueurs différents cette année (Thiriet by TDS Racing, KCMG, Race Performance, Signatech-Alpine)
-6 nationalités représentées en 2015, sur 2 continents : France (TDS, Alpine), Philippines (Eurasia Motorsport), Hong-Kong (KCMG), Irlande (Murphy), Suisse (Race Performance), San Marin (Ibanez Racing)
-Au moins 7 nationalités représentées en 2016 sur 3 continents : France (TDS), Philippines (Eurasia Motorsport), Hong-Kong (KCMG), Irlande (Murphy), Suisse (Race Performance), USA (DragonSpeed), Grande-Bretagne (Jota Sport).

Bilan 2015 :

ORECA 05
4 victoires
10 podiums :
2 pole-position:
5 meilleurs temps en course

ORECA 03R / Alpine A450b
3 victoires
7 podiums
2 pole-position
2 meilleurs temps en course

Recherche


     
    34f065cacdbcdd3d5df4fae4c96df6fd666666666666666666