Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

6H Sao Paulo : Signatech-Nissan « Privés de podium ! »

Compétition client
Partager via :

C’est au Bresil, sur le circuit d’Interlagos, que l’équipe SIGNATECH-NISSAN avait rendez-vous ce week-end pour la 5ème manche du FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP. Après avoir toujours été dans le haut du tableau aux essais libres, et signé le 6ème chrono LMP2 en 1.27.769, dans une séance d’essais qualificative très serrée – 9 voitures dans la même seconde, Franck Mailleux, Olivier Lombard et Jordan Tresson perdaient la roue arrière gauche à mi-course et abandonnaient alors qu’ils étaient en 3ème position de la catégorie LMP2. La performance était bien là, l’ORECA 03-NISSAN #23 se voyait une nouvelle fois privée de podium. La frustration est immense tant le travail effectué jusqu’alors avait été remarquable.

Philippe Sinault : « Je suis très déçu, la #23 avait passé toutes les encombres du premier tour. Malgré un changement de pneus très tôt dans la course, nous étions sérieusement accrochés au podium. Franck a fait un super départ et Olivier un très beau double relais. A la régulière, on faisait 2ème. Nous avons encore montré en essais libres que notre package ORECA 03 – NISSAN était très rapide. Nous n’avons pas encore identifié clairement la raison de la perte de l’écrou de la roue arrière gauche, mais il se peut que cela soit une erreur humaine. Maintenant nous allons prendre les courses les unes après les autres, et décrocher enfin une victoire LMP2, méritée. »

Franck Mailleux :  » Nous passons ici à côté du podium ! Les essais qualifs étaient super serrés et la performance était là. Notre stratégie devait s’avérer payante. La voiture perdait de l’efficacité avec la chaleur et entre les essais libres et les qualifs la température n’était plus la même. Je n’ai pas forcément fait non plus le meilleur tour en qualif, et le choix des pneumatiques n’était peut être plus en adéquation avec le set up. Je prenais un très bon départ, me retrouvais 2ème et je passais l’auto à Olivier en 3ème position dans le même tour que les 2 premiers.  »

Olivier Lombard : » Franck me donnait l’auto en 3ème position. Je maintenais cette position après mon double relais, en étant constant et dans le match, malgré un deuxième relais très dur en raison de la chaleur et de la dégradation des pneus. Sans l’incident de l’écrou de roue, nous aurions pu largement faire un podium, et féter ce résultat avec mon partenaire ARTEC qui avait fait le déplacement avec de nombreux supporters. »

Jordan Tresson : »Je perdais la roue arrière gauche dans le cœur du circuit. Je n’avais plus de motricité, et à l’endroit où cela s’est passé, l’auto n’avait pas assez d’élan pour monter jusqu’aux boxes, et c’était l’abandon. C’est terrible pour l’équipe mais je reste confiant pour la fin de saison car notre niveau de performance est vraiment très élevé. »

Recherche


     
    8aa68c9c07f884926ab0306944ebb742``