Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Bis repetita pour ORECA Technology aux 4 Heures de Monza

Compétition client
- 0 vues
Partager via :

ORECA Technology s’impose avec la ORECA 07 sur le célèbre circuit de Monza en Italie. Dans le cadre de la deuxième manche de l’European Le Mans Series, le constructeur varois a une fois encore vu briller son prototype LM P2. Emmenée par le team russe G-Drive Racing – qui s’offre une nouvelle victoire, une semaine après celle des 6 Heures de Spa-Francorchamps – la délégation ORECA monopolise les sept premières places du classement final. Bis repetita du scénario de la manche inaugurale au Circuit Paul Ricard le mois dernier…

Une course marquée par de nombreuses interruptions

 

Pour la deuxième année consécutive, l’ELMS posait ses valises sur un des tracés les plus rapides du monde : Monza.
Après l’ouverture du championnat un mois plus tôt au Castellet, les concurrents ont pu se jauger et affiner leur stratégie.
Dès la première séance d’essais libres vendredi, la ORECA 07 se positionne aux avant-postes avec tour à tour DragonSpeed et G-Drive Racing.
Samedi après-midi jour de qualifications ! Matthieu Vaxivière intouchable explose un superbe chrono à bord de la ORECA 07 #33 du TDS Racing en 1.35.456. Finalement reléguée en fond de grille à cause d’un morceau de scotch jugé non réglementaire, l’écurie de Xavier Combet cède sa pole position à une autre ORECA 07, celle de DragonSpeed, qui devance Duqueine Engineering et G-Drive Racing dans le peloton de tête.
Aujourd’hui, à 12h30, le départ de la course est donné. Après deux tours de formation, les concurrents s’élancent.
Au bout de 15 minutes de course, le safety car est appelé en piste suite à une sortie de route de la ORECA 07 #39 du Graff Racing, alors pilotée par Alexandre Cougnaud. Le pilote sort de l’auto indemne mais est contraint à l’abandon.
Lorsque le drapeau vert est à nouveau agité, G-Drive Racing prend la tête face à DragonSpeed. Quelques instants plus tard, Enzo Guibbert à bord de la ORECA 07 #40 connait le même sort que son co-équipier Alexandre Cougnaud (ndlr : la voiture #40 sous pavillon russe est exploitée par l’équipe française Graff Racing).
La première heure de course se clôture donc sous safety car.
Lorsque la course reprend, on assiste à un très beau relai de Paul Lafargue à bord de la #28 du team IDEC Sport Racing qui prend provisoirement la tête de la course.
Dans le même temps, TDS Racing parti en fond de grille remonte le peloton grâce à un Loic Duval des grands jours. Le français est talonné par DragonSpeed ; l’équipe américaine ayant perdu en position suite à un changement de pilote, et par Racing Engineering, parti loin sur la grille de départ après une séance qualificative difficile.
Dans la dernière heure, les positions prennent du temps à se figer selon les différentes stratégies. Néanmoins, la délégation ORECA se consolide pour former un Top 7 indéfectible. C’est finalement G-Drive Racing qui s’offre, avec autorité, la victoire, accompagné sur le podium par TDS Racing et IDEC Sport Racing. Suivent derrière DragonSpeed, Racing Engineering, Team Duqueine et Algarve Pro Racing Team.

Après cette première partie de saison riche de victoires pour ORECA Technology le regard est désormais, déjà, tourné vers… Le Mans…

Recherche


     
    fc302edee408fda15277eab7d7d46b88yyyyyyyyyyyyyyyy