Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

FIA WEC : Signatech-Alpine rafle tous les lauriers LM P2 avec un châssis ORECA !

Compétition client
- 1442 vues
Partager via :

36 MENEZES Gustavo (usa) LAPIERRE Nicolas (fra) RICHELMI Stéphane (mon) Alpine A460 Nissan team Signatech Alpine action during the 2016 FIA WEC World Endurance Championship, 6 Hours of Shanghai from november 4 to 6, at Shanghai, China - Photo Florent Gooden / DPPICarton pleins ce week-end à Shanghai pour les châssis ORECA ! Alors qu’il reste encore une étape pour boucler la saison 2016, l’Alpine A460, conçue et construite par ORECA Technology a remporté tous les lauriers en Championnat du Monde d’Endurance FIA. Au terme de l’avant-dernière course de la saison, le Team Signatech-Alpine a célébré son titre. Après une saison 2016 impériale, les Bleus sont déjà sacrés Champion « Equipes LM P2 » et Champion « Pilotes LM P2 » avec la #36 pilotée par Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes.
De leur côté, G-Drive Racing a remporté la manche asiatique, pointant ainsi au troisième rang du classement général, tandis que l’ORECA 05 #44 de Manor a réalisé la pole position.

 

La consécration pour Alpine

Pour sa quatrième année en endurance, le team français voyait les choses en grand avec l’engagement de deux Alpine A460. D’un côté la #36 sous les couleurs de Signatech-Alpine, de l’autre la #35 sous la houlette du Baxi DC Racing.
Après quatre victoires cette saison ; Spa-francorchamps, 24 Heures du Mans, Nürburgring, Austin, et deux podiums, Alpine continue d’imposer sa suprématie avec le double-titre empoché avant la dernière course prévue à Bahreïn.
Un an après leur première victoire en FIA WEC aux 6 Heures de Shanghai avec l’Alpine A450b, c’est une véritable success story pour nos Bleus !

Le film de la course

Face à une piste difficile, le team opte pour une stratégie pneumatiques différente, mêlant gommes dures et médiums pour les qualifications.
Nicolas Lapierre et Gustavo Menezes qualifient finalement la voiture en deuxième position.
Dès le premier virage de la course, Nicolas Lapierre prend la tête de la catégorie. Au bout d’une demi-heure il cède face à la pression d’Alex Brundle et de l’ORECA 05 #26 pour économiser ses pneumatiques.
Après un changement de pneus et un passage en gommes dures, Gustavo Menezes prend le volant. Suite à un accrochage avec un autre concurrent il part en tête à queue et perd de précieuses secondes. Sans dommage pour la voiture, il peut cependant reprendre sa course.
Après les deux relais de Stéphane Richelmi, Nicolas reprend le volant à 1h30 de la fin. Sans pouvoir jouer la victoire, il opte pour la sécurité et termine en quatrième position tandis que la voiture sœur termine au huitième rang.

S’il s’agit d’une victoire historique pour la marque Alpine, ce double-titre l’est également pour ORECA après deux victoires consécutives aux 24 Heures du Mans en 2015 et 2016.
Rendez-vous pris à Bahreïn le 19 novembre pour l’ultime épreuve du championnat !

Recherche


     
    001d75906fe33722af6298d46a09087b~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~