Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Fin d’année synonyme de compétition pour le Groupe ORECA

Compétition client
Partager via :

Le mois de novembre s’annonce chargé pour le Groupe ORECA. Pour cette fin de saison, l’entreprise varoise est à nouveau bien représentée à travers le monde. En FIA WEC avec les 6 Heures de Shanghai qui se sont tenues hier – et la finale à Bahreïn dans une quinzaine de jours – en WRX également avec la finale sud-africaine qui se tiendra ce week-end. Petit état des lieux…

Les dernières cartes à jouer en FIA WEC

Ce week-end, la délégation ORECA se retrouvait sur le sol chinois dans le cadre des 6 Heures de Shanghai. A une manche de la grande finale, toutes les équipes LM P2 tentent de jouer leurs dernières cartes pour alpaguer les meilleures places du classement. Une fois encore, l’équipe Vaillante Rebellion a fait des émules en remportant la victoire avec la ORECA 07 #31. Dès les qualifications, l’auto se positionnait en pole position, suivie par la #26 G-Drive Racing puis par la #13 Vaillante Rebellion. L’équipage Senna/Prost/Canal a réalisé une prestation parfaite pour signer un deuxième succès consécutif, le troisième en 2017.
Partis en cinquième position, le team Signatech-Alpine-Matmut et le châssis #36 ont effectué une course sans faute basée sur une stratégie d’économie de carburant et de pneumatiques. Terminant en deuxième position, et décrochant un cinquième podium de rang, les Bleus consolident ainsi leur troisième place au classement général.
Avec cette nouvelle victoire de Vaillante Rebellion, la régularité de l’équipe Signatech-Alpine-Matmut et la quatrième place du Jackie Chan DC Racing jusqu’alors leader, les débats sont plus que relancés à l’approche de la finale à Bahreïn le 18 novembre prochain. Ces trois écuries peuvent encore être sacrées.

Du côté du LM P1, le Toyota Gazoo Racing – bénéficiant du soutien opérationnel des équipes ORECA – a su surfer sur les beaux résultats obtenus à domicile lors des 6 Heures de Fuji. A Shanghai, l’écurie nippone s’est largement imposée avec une pole position concrétisée par une victoire en course de la Toyota TS050 #8.

Le retour de la ORECA 05

Tandis que la ORECA 07 s’est offert son premier titre en European Le Mans Series et qu’elle continue d’animer les débats en FIA WEC, son aîné la ORECA 05 a fait son grand retour. Sous la houlette du Jackie Chan DC Racing by Jota Sport, celle qui a gagné les 24 Heures du Mans après seulement quelques mois de roulage fait son grand retour en compétition dans le cadre de l’Asian Le Mans Series.
Pour les 4 Heures de Zhuhai l’auto menée par le jeune français Thomas Laurent, le rookie Harrison Newey et l’expérimenté Stéphane Richelmi s’est imposée pour la course inaugurale de la saison. Prochaine étape, Fuji !

La campagne états-unienne 2018 se prépare

Du côté du pays de l’Oncle Sam, la campagne 2018 se prépare. Après avoir annoncé son passage en LM P2, le team CORE autosport a réceptionné la semaine dernière sa ORECA 07. L’écurie – actrice majeure du LM PC – prendra ainsi part aux tests de l’IMSA permettant de préparer la saison aux côtés de JDC Miller Motorsport et du Team Penske qui engagera les deux prototypes DPi Acura ARX-05.

Derniers challenges en WRX

Pour le département moteur basé à Magny-Cours, le mois de novembre est également celui des derniers challenges. Avec les 208 WRX du Team Peugeot-Hansen au moteur ORECA, l’objectif est clair pour Sébastien Loeb et Timmy Hansen : mener une dernière course sans encombre en Afrique du Sud ce week-end pour consolider leur deuxième place au classement général.

Une fois n’est pas coutume, la fin d’année est synonyme d’enjeu pour le Groupe ORECA. La clôture de saison est donc à suivre de très près…

Recherche


     
    cadcaea533ebdd33cd39ab1c6e81e47133333333333333333333333