Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Formula Le Mans : Et de trois pour Pegasus Racing !

Compétition client
Partager via :

Après Le Castellet et Spa, Pegasus Racing a décroché une troisième victoire en quatre courses. Performante lors des essais, l’équipe alsacienne s’était classée 4e des qualifications. Après une belle bataille pour la deuxième position en début de course, le trio Simon/Schultis/Schell a pris les rênes de la Formula Le Mans en fin de deuxième heure pour ne plus les lâcher. Le trio décroche au passage le titre Pilotes dans la catégorie. Grâce à une course sage, Genoa Racing et « The London Project » grimpent sur la  deuxième marche du podium avec Grogor/Mitchell/Kronfli, devant JMB Racing et l’équipage Marcelli/Hartshorne/Moro. A domicile, Neil Garner Motorsport termine quatrième.

Le film de la course. Auteur de la pole, Phil Keen (Neil Garner Motorsport) se maintient aux commandes de la catégorie au drapeau vert, tandis que Pegasus Racing, parti 4e, et Genoa Racing s’offrent un beau duel et s’échangent la place de dauphin. JMB Racing qui à quelques encablures. Après l’entrée du safety car, les écarts sont réduits, mais Keen reprend le large sur Patrick Simon et Jordan Grogor, toujours au coude à coude. La hiérarchie évolue après les premiers changements de pilotes. Un temps leader, Genoa Racing doit céder la tête au Pegasus Racing. Au volant de la ORECA-FLM 09 n°95, Mirco Schultis puis Julien Schell parviennent à se concocter une belle avance sur Bassam Kronfli. JMB Racing, malgré un contact avec une LMP2, intègre pour sa part le tiercé, tandis que Steve Keating est parti à deux reprises en tête à queue au cours des troisième et quatrième heures.

Pegasus Racing ne tremble pas au cours du dernier tiers. Le team alsacien effectue un sans faute pour maintenir à distance Genoa Racing, revenu à 20 secondes. JMB Racing est également dans un bon rythme, grâce notamment au convaincant relais de Kyle Marcelli, mais l’écurie monégasque ne peut revenir sur les deux Formula Le Mans qui la précèdent. Le quatuor reste ainsi inchangé jusqu’au drapeau à damiers qui salue le troisième succès de Schultis/Simon/Schell.

« Nous avons le titre Pilotes et il nous faut maintenant décrocher le titre Equipes » confie Julien Schell après la course. « Tout se jouera à Estoril : nous devrons terminer la course pour rafler la couronne. Nous étions tous un peu nerveux avant le départ car nous savions qu’il fallait faire un bon résultat. Nous n’avons pas rencontré le moindre problème mécanique. Nous avons simplement changer de capot par mesure de sécurité afin de ne pas prendre une pénalité inutile. Nous sommes partis avec un train de pneus neufs et nous n’avons changé qu’une seule fois de pneus !  Nous avons aisni économisé deux arrêts. Quatre courses et quatre podiums, dont trois victoires. La ORECA-FLM 09 est une auto fiable : aucun problème rencontré depuis le début de saison. Les pilotes se contentent de monter dans l’auto et de rouler. »

Prochain rendez-vous à Laguna Seca pour le LMPC (15 au 17 septembre), puis à Estoril pour les ORECA 03 et Formula Le Mans (23 au 25 septembre).

Recherche


     
    9658197317bbb324d0f842fcabe52217&&&&&&&&&&&