Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Formula Le Mans : Un nouveau « Trophée » en 2012 !

Compétition client
- 1471 vues
Partager via :

Née en 2009 de la volonté de l’Automobile Club de l’Ouest de mettre en place une véritable Filière de l’Endurance, la Formula Le Mans s’est établie au fil des années comme une catégorie à part entière des séries Le Mans. Afin de la rendre encore plus attractive, un nouveau « Trophée » sera lancé en 2012. Le prototype, disponible à un prix inédit, recevra quant à lui l’aileron de requin et pourra participer à la Journée Test des 24 Heures du Mans.

Une vraie passerelle pour accéder au plus haut niveau de l’Endurance…
« L’ACO tenait à créer une véritable Filière de l’Endurance, comme cela existe en monoplace. C’est le cas aujourd’hui : Karting, Proto-Ecole ACO, Formula Le Mans, LMP2 et LMP1 » explique Pierre Fillon, Vice-Président de l’ACO. Les faits le confirment : pilotes et teams passés par la Formula Le Mans évoluent aujourd’hui en LMP1 ou en LMP2. A titre d’exemple, Mathias Bèche, vice-champion 2009, a remporté les 1000km de Spa en LMP2, et signé deux poles. Fabien Rosier, ancien Volant ACO et pensionnaire de la Formula Le Mans, a reçu le prix Jean Rondeau lors de la dernière édition des 24 Heures du Mans suite à sa prestation en LMP2. Andrea Barlesi, champion 2010, dispute l’intégralité de l’ILMC, tandis que Dominik Kraihamer a signé le meilleur tour en LMP2 aux 24 Heures du Mans et décroché un podium en Le Mans Series, avec Boutsen Energy Racing. L’équipe belge est d’ailleurs, elle-aussi, issue de la Formula Le Mans. Des exemples qui ne demandent qu’à être imités dans un avenir proche.

Des nouveaux bonus !
Afin de développer cette « Filière », l’ACO et ORECA dévoilent aujourd’hui un nouveau « Trophée », qui récompensera les champions Pilotes et Equipes à l’issue de la saison Le Mans Series 2012, composée de cinq à six épreuves de 6 Heures. « La Formula Le Mans est aujourd’hui une étape incontournable » souligne Hugues de Chaunac. « Elle est à la fois une excellente école et un formidable révélateur. Cela étant, nous voulons la rendre encore plus attractive et aider pilotes et teams à franchir le palier suivant. C’est pourquoi plusieurs nouveautés font leur apparition. » Le team vainqueur recevra une invitation en LMP2 pour les 24 Heures du Mans 2013. Quant à l’équipage lauréat, il bénéficiera d’une bourse de 45 000 € (à partager entre les pilotes) valable pour un volant en LMP1 ou LMP2 aux 24 Heures du Mans. En parallèle, les trois premiers de chaque course se verront remettre des dotations sous la forme de pièces et de pneus Michelin.

La Journée Test des 24 Heures du Mans au programme…
Comme en 2011, les concurrents de la Formula Le Mans auront de nouveau la possibilité de rouler sur le circuit des 24 Heures du Mans lors de la Journée Test. « Il s’agit d’une occasion unique pour chacun de découvrir ce circuit mythique si particulier, d’acquérir une expérience capitale pour la suite. Les rookies peuvent également boucler leurs tours réglementaires dans l’optique d’une participation aux 24 Heures du Mans. A l’heure actuelle, c’est unique : rien ne remplace des essais au Mans. La Formula Le Mans possède le meilleur rapport qualité/prix/opportunités. »

Le prototype Formula Le Mans est en effet capable de disputer les épreuves les plus difficiles de la planète Endurance, telles que les 12 Heures de Sebring ou Petit Le Mans. A partir de 2012, la Formula Le Mans recevra par ailleurs l’aileron de requin. Malgré cette évolution aérodynamique, le prix d’acquisition et le coût d’exploitation resteront toujours maîtrisés, et même inégalés pour un « Le Mans Prototype » : 260 000 Euros, moteur inclus ! Pour offrir la meilleure visibilité possible aux teams, la ORECA-FLM 09 est homologuée pour les trois prochaines saisons : 2012, 2013 et 2014.

Un nouveau nom : LMPC !
Afin également de conforter cette « Filière de l’Endurance » et faciliter la compréhension de tous, le championnat européen reprendra à partir de 2012 l’appellation « LMPC ». Hugues de Chaunac en explique la raison : « Auparavant, il y avait les LMP1 et LMP2. Il y aura désormais à leurs côtés le LMPC, Le Mans Prototype Challenge. Cela offre une meilleure lisibilité et positionne concrètement la catégorie, que ce soit en Europe ou en Amérique où ce nom est utilisé depuis plusieurs années. »

Le LMPC, qui sera aux côtés du LMP2 en Le Mans Series 2012, connaît cette saison un franc succès outre-Atlantique. « Le championnat 2011 est fantastique » confie Hugues de Chaunac. « Les courses sont particulièrement disputées et passionnantes à suivre. Nous sommes en relation permanente avec l’American Le Mans Series et l’IMSA, dont il faut féliciter le travail. L’IMSA a également une volonté de proposer une « Filière » et une annonce sera faite d’ici la fin du championnat. L’objectif, quelque soit le continent, est de continuer à monter en puissance. »

ORECA proposera par ailleurs une nouvelle plateforme Web destinée au public et aux teams dans les prochaines semaines…

Recherche


     
    97f76648c94574a21d8ceaf727a69494YYYYYY