Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Julien Maurin, le Rallye d’Espagne pour oublier le Terre des Cardabelles

Store
- 1592 vues
Partager via :

img_8159Julien Maurin abordait le Rallye Terre des Cardabelles avec un objectif : tenter de décrocher le titre de Champion de France des Rallyes Terre. Le Savoyard n’a malheureusement pas eu l’opportunité d’ajouter une troisième couronne nationale – après celles de 2013 et 2014 sur asphalte – suite à un abandon prématuré dans la première spéciale, conséquence d’une jante cassée.
Il tentera d’oublier cette déception lors du Rallye d’Espagne, dernière étape de son programme mondial dans la catégorie WRC-2. Pour cette épreuve – la seule mixant deux surfaces – le pilote Oreca-Store.com sera associé à Valentin Sarreaud à bord de la Skoda Fabia R5 de l’écurie 2C Compétition.

Dénouement cruel au Rallye Terre des Cardabelles…
Leader du Championnat de France des Rallyes Terre avant l’ultime manche, Julien Maurin devait composer avec un certain nombre d’éléments contraires, comme le fait d’ouvrir la route mais aussi de faire face à une WRC au volant de sa R5. Las, le Tricolore n’a pas eu l’occasion de combattre, la faute à une jante cassée dans la première spéciale du Rallye Terre des Cardabelles. Il a été contraint à l’abandon, laissant son rival filer vers le titre.
« C’est une grande déception, un dénouement cruel » avoue Julien. « Nous savions que la mission était difficile, mais nous voulions au moins lutter et tout donner. Là, nous restons sur notre faim. A la réception d’un gros saut, j’ai tapé la jante, elle s’est cassée et elle est restée coincée. C’est un moment difficile parce que nous avions fait une saison sans aucune erreur, nous avions réussi à tirer notre épingle du jeu à chaque fois. Je suis tout simplement déçu. Il n’y a pas d’autre mot. Il me reste un goût d’inachevé, mais il faut savoir passer à autre chose et rebondir. J’aurais aimé un meilleur dénouement, pour mes supporters, mes partenaires et tout le team 2C Compétition. »

Le Rallye d’Espagne pour se remettre en marche !
Rebondir, Julien Maurin aura l’opportunité de le faire dès cette semaine avec le Rallye d’Espagne. En Catalogne, le Tricolore dispute la dernière manche de son programme en Mondial. Un rendez-vous toujours atypique puisqu’il s’agit du seul à mixer terre (une journée) et asphalte (deux jours). A nouveau copiloté par Valentin Sarreau, Julien Maurin tentera de briller dans la catégorie WRC-2.
« Je connais bien le cadre, l’environnement général du rallye, mais il y a de nombreux changements au programme » explique-t-il. « Certaines spéciales ont évolué, d’autres reviennent, d’autres encore sont inédites. Cela ne me dérange pas. L’an dernier, nous avions manqué de réussite mais nous avions été performants. En Corse, sur asphalte, nous avons terminé le rallye sur une bonne note. La journée sur la terre sera surement l’une des clés. Il faudra éviter les ennuis, notamment les crevaisons, mais aussi tenir un rythme qui s’annonce soutenu. Ça promet de belles batailles. Nous prenons le départ avec un seul souhait : se faire plaisir et faire plaisir. Nous aimerions finir en beauté, pourquoi pas sur le podium. C’est important pour moi de récompenser l’équipe par un bon résultat. Je suis aussi conscient que le niveau du WRC-2 est très relevé et qu’il faudra être parfait à tous les niveaux pour figurer parmi les meilleurs. Nous travaillons en ce sens. »

Flanquée du n°43, la Skoda Fabia R5 de Julien Maurin et Valentin Sarreaud débutera le Rallye d’Espagne jeudi soir avec une spéciale urbaine à Barcelone. Le vendredi sera consacré à la terre, avant l’asphalte le samedi et le dimanche.

Recherche


     
    d136bfd313ccc6bcc8fb579a7afee602>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>