Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

La ORECA 03 LM P2 et G-Drive Racing remportent les 6 Heures de Bahreïn !

Compétition client
- 2818 vues
Partager via :

2013_ORECA_LMP2_WEC_Bahrein_Cr26_©DPPISurprenante troisième aux côtés de TOYOTA Racing et AUDI sur le podium des 6 Heures de Bahreïn, la ORECA 03 LM P2 décroche sa 6e victoire en huit manches du Championnat du Monde d’Endurance FIA !

La fantastique série de victoires de G-Drive Racing by Delta-ADR et de la ORECA 03 LM P2 se poursuit ! En remportant les 6 Heures de Bahreïn, l’équipe russe a offert à la ORECA 03 LM P2 son quatrième succès sur les cinq derniers meetings disputés, soit le sixième de la saison Championnat du Monde d’Endurance FIA. Un exploit qui fait du châssis ORECA le plus victorieux en LM P2. Pecom Racing avait par ailleurs décroché une nouvelle pole la veille et signé ce samedi le meilleur tour en course.
Après une nouvelle belle bataille, Roman Rusinov, Mike Conway et John Martin terminent par ailleurs à une superbe troisième position au classement général, accompagnant TOYOTA Racing et Audi Sport sur le podium de l’épreuve ! Longtemps leaders, Nicolas Minassian, Pierre Kaffer et Luis Perez Companc n’ont pu concrétiser suite à un incident durant la cinquième heure. Le trio se classe 7e, derrière la n°25 alignée par Delta-ADR, qui avait pointé aux avant-postes durant le premier tiers de course.

Hugues de Chaunac : « Un exploit unique ! »
« Quelle exceptionnelle finale pour ORECA avec la victoire générale de TOYOTA Racing et le succès en LM P2 de la ORECA 03 » confie Hugues de Chaunac. « Voir un de nos teams-clients, G-Drive by Delta-ADR, aux côtés de deux grands constructeurs tels que TOYOTA et AUDI, c’est fantastique. En remportant quatre des cinq dernières manches, le team G-Drive Racing by Delta-ADR a exposé toute l’étendue de son talent. Roman Rusinov, Mike Conway et John Martin ont une nouvelle fois réalisé une prestation parfaite. Bravo à eux et à toute l’équipe de Simon Dowson. Nous sommes déçus pour Pecom Racing qui méritait un excellent résultat aujourd’hui.
« Ajouté au succès de TOYOTA Racing, à qui nous sommes fiers d’apporter notre soutien opérationnel, cette sixième victoire en huit manches est la meilleure manière de prouver les qualités de notre ORECA 03 LM P2 et je pense que c’est un exploit unique dans une catégorie aussi relevée ! C’est une très belle saison pour ORECA Technology et pour notre département moteur qui prépare le V8 Nissan. Le bilan est positif et nous reviendrons encore plus ambitieux en 2014, notamment dans la nouvelle série américaine United SportsCar Championship. Les 6 Heures de Bahreïn ont montré ce dont nous sommes capables. »

Le film de la course.
2013_ORECA_LMP2_WEC_Bahrein_Cr49_©DPPILe départ des 6 Heures de Bahreïn est mouvementé et la ORECA 03 n°49 du Pecom Racing, qui a signé la pole, rétrograde au 5e rang. G-Drive Racing passe aux commandes avec la n°26, tandis que Delta-ADR est 3e avec la n°25. Nicolas Minassian ne tarde pas à remonter : à bord de la n°49, il retrouve le tiercé à la fin du premier quart d’heure, puis la deuxième place après 20 minutes. Les trois ORECA 03 sont donc dans le Top 4 au moment des premiers ravitaillements.
Nicolas Minassian ressort en tête devant John Martin et creuse l’écart sur son poursuivant jusqu’à une dizaine de secondes. Le Marseillais enchaîne avec un troisième relais alors que les autres teams changent de pilotes. Après un peu plus de deux heures de course, il cède le volant à Luis Perez Companc, qui pointe toujours devant la n°26 malgré un bout de gomme coincé au niveau de l’étrier lors du pit-stop. Après 2h37, Mike Conway parvient à s’emparer des rênes du LM P2 au dépend de la n°49, tandis que la n°25 repasse par les stands à la mi-course pour un changement d’alternateur.
Dans le baquet de la ORECA 03 du G-Drive Racing, désormais 3e du classement général, Mike Conway conforte son leadership sur Pecom Racing en LM P2, avec près de 30 secondes lorsqu’il est relayé par Roman Rusinov. Le Russe continue de mener à la fin du deuxième tiers de l’épreuve et la bataille entre les deux équipes se poursuit. La Zytek n°41 se mêle à la lutte au gré d’une stratégie décalée et la Morgan n°24 est en embuscade. A moins de 90 minutes du terme, 20 secondes séparent G-Drive et Mike Conway, de retour au volant, de Pecom Racing et Pierre Kaffer. Mais le pilote allemand part en tête-à-queue et tape le mur. Après une intervention de dix minutes au niveau des freins et du bouclier arrière, il revient en piste 7e, derrière Delta-ADR. John Martin assure les dernières minutes et coupe la ligne d’arrivée en vainqueur avec Roman Rusinov, Mike Conway et G-Drive Racing.

Recherche


     
    fbda30f3d35d52a86134392603072628JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ