Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Les pilotes Oreca-Store.com brillent au Tour de Corse !

Store
- 3372 vues
Partager via :

20141107232053-2f04d061Outre la victoire de Stéphane Sarrazin (voir ici), les trois autres pilotes Oreca-Store.com au départ du Tour de Corse ont constamment pointé aux avant-postes au cours de cette 57e édition. Bryan Bouffier, vainqueur en 2013, a livré bataille pour la première place et se classe finalement deuxième avec sa Ford Fiesta RRC. Quant au jeune Eric Camilli, il termine quatrième du général avec sa Peugeot 207 S2000, remportant par ailleurs le Colin McRae Flat Out Trophy. Performant dans le baquet de sa Ford Fiesta R5, Julien Maurin a dû abandonner à deux spéciales de l’arrivée alors que le Top 5 était acquis pour le double Champion de France des Rallyes.

Bryan Bouffier : « Se battre à coup de secondes était passionnant ! »
Victorieux du Tour de Corse 2013, Bryan Bouffier a brillamment défendu son titre. Leader à la fin de la première boucle de Porto Vecchio, le pilote tricolore a ensuite perdu de précieuses secondes dans une crevaison. Ses deux nouveaux temps-scratch dans les cinquième et sixième spéciales lui ont permis de revenir à moins de deux secondes de la tête à la fin de la première journée. Le duel avec Stéphane Sarrazin allait se poursuivre samedi à Ajaccio. Trois fois auteur du deuxième chrono, Bryan terminait finalement deuxième à moins de vingt secondes après avoir signé l’ultime scratch du rallye. De quoi être satisfait. « Le bilan est très positif » confirme-t-il. « La voiture a très bien fonctionné. J’ai crevé le premier jour et perdu 17 secondes. Le deuxième jour, nous avions  certainement des réglages un peu trop durs. Je suis parti à l’attaque en espérant mettre la pression sur Stéphane. J’ai perdu tout espoir de revenir quand j’ai fait un tête-à-queue. Le duel avec Stéphane était top, il a fait une superbe course, sans commettre d’erreur. Se battre à coup de secondes était passionnant. Nous travaillons dur pour monter un beau programme en 2015. »

Eric Camilli : « Nous avons montré un beau niveau de performance ! »
20141107231956-9ea9853eAprès des débuts remarqués sur la scène internationale tant au Rallye d’Allemagne qu’au Rallye de France en J-WRC, Eric Camilli a une nouvelle fois impressionné au cours de ce Tour de Corse. Le lauréat Rallye Jeune FFSA 2012 a en effet terminé l’épreuve au pied du podium avec une Peugeot 207 S2000. Régulièrement aux avant-postes durant la première journée, le Français est monté en puissance le deuxième jour pour se classer quatrième. Sa performance a été telle qu’il a reçu le « Colin McRae Flat Out Trophy », délivré au concurrent qui incarne le mieux l’état d’esprit du pilote écossais, deux fois vainqueur en Corse.
« Nous sommes très heureux du résultat » confie Eric. « Avec notre S2000, face à des RRC ou R5, nous avons montré un beau niveau de performance ! Nous avons pris beaucoup d’expérience pour notre deuxième apparition en quatre roues motrices et sur des routes que l’on apprécie. Recevoir le « Colin McRae Flat Out Trophy » est un grand honneur. Il a marqué plusieurs générations dont la mienne. Cette récompense a tout autant de saveur que si nous avions fini sur le podium. Ce beau résultat, nous le devons aussi à toute l’équipe et à nos partenaires, dont SAPEC et Oreca-Store.com, que je remercie. »

Julien Maurin : Compétitif mais en manque de réussite…
20141107232127-8cc39a6aTout récent double Champion de France des Rallyes, Julien Maurin avait à cœur de s’illustrer lors du Tour de Corse. S’il s’est montré particulièrement dans le bon rythme, achevant quatre spéciales dans le Top 3, il a malheureusement dû faire face à plusieurs désagréments : deux crevaisons et surtout un problème de différentiel avant la dixième spéciale qui allait le contraindre à l’abandon alors qu’il occupait la cinquième place après un probant retour au sommet de la hiérarchie.
« Malgré la déception liée à l’abandon, mon sentiment sur notre prestation est très positif » avoue Julien. « Au niveau de la performance pure, nous avons été au rendez-vous. Nous étions régulièrement dans les trois premiers, luttant avec les deux Ford Fiesta RCC alors qu’il s’agissait de notre troisième épreuve avec la Fiesta R5. Avant notre problème, nous étions à 2min30 a : nous perdons deux bonnes minutes dans les crevaisons, donc cela montre que nous étions dans le coup. Nous devons encore un peu travailler sur l’utilisation des pneus, mais les progrès sont intéressants, d’autant que les routes corses sont souvent parmi les plus difficiles et exigeantes. Tout cela est prometteur dans l’optique de la saison prochaine. Place au Rallye du Var où nous voulons terminer sur une bonne note. »

Pour sa dernière apparition de la saison, Julien Maurin, vainqueur du Rallye du Var en 2013, affrontera notamment un certain Sébastien Loeb. Une belle affiche pour l’l’ultime rendez-vous du Championnat de France des Rallyes.

Recherche


     
    eedcbcf23f9d7682989d3fe33d7a6e58jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj