Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Prema Racing s’impose au bout du suspense à Imola

Communiqués
- 0 vues
Partager via :

Pour la première fois depuis 2016, l’European Le Mans Series revenait sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari, théâtre de la deuxième manche du Championnat. S’il était difficile de prédire le vainqueur tant la course a été riche en spectacle, c’est bien le Team Prema qui s’est imposé sur ses terres, après son premier succès sur le Circuit Paul Ricard.

Si les deux séances d’essais libres ont vu une ORECA 07 #47 du Team Algarve Pro Racing Team particulièrement en forme, c’est le team AF Corse qui s’est hissé au sommet de la hiérarchie en séance de qualifications avec un chrono en 1’31 »269. Alessio Rovera signait là sa deuxième pole en deux week-ends.

Malgré deux drive through, c’est pourtant bien le team Prema qui s’est imposé sur le célèbre tracé au terme d’une course rythmée par plusieurs incidents. Parti depuis la troisième place, Lorenzo Colombo a réussi à prendre la tête de la course dès le premier tour. Un espoir de courte durée puisque l’ORECA 07 #9 s’est vue sanctionnée d’un premier drive through après que la Direction de Course ait jugé que la procédure de départ n’avait pas été respectée. Une première pénalité qui n’a en revanche pas empêché le team italien de conserver la tête pendant que ses adversaires effectuaient leurs premiers arrêts aux stands.

Le jeune pilote italien a alors profité d’un drapeau jaune pour effectuer son arrêt et ainsi gagner un temps précieux mais c’était sans compter une nouvelle pénalité infligée après avoir franchi la ligne blanche à la sortie des stands lors du précédent drive through. Après un mano à mano entre la #37 de Cool Racing et la #65 de Panis Racing, c’est d’abord Job Van Uitert sur la #65 qui a pris les commandes du peloton puis Yifei Ye sur la #37 qui s’en est emparé dans la dernière heure de course.

Une fois de plus, Prema a usé de stratégie pour effectuer son dernier arrêt lors d’un drapeau jaune agité à la suite d’un contact entre les ORECA 07 de Muelhner Motorsport et Duqueine. Cet arrêt gratuit a alors permis à Louis Delétraz de se hisser à la première place à quelques minutes de la fin de la course et de devancer de 4 »6 l’ORECA 07 #22 de United Autosports, deuxième. Le podium est complété par Cool Racing.

Panis Racing manque le podium d’un rien mais accroche une belle quatrième place devant l’ORECA 07 #28 d’IDEC Sport qui complète le top 5. Si le trio a écopé d’une pénalité infligée pour un excès de vitesse lors du tour de formation, il a su se remobiliser pour effectuer une belle remontée. Malgré son contact avec Muelhner Motorsport, Duqueine termine au pied du top 5. Sur le podium au Castellet, le duo Flörsch – Viscaal qui partage l’ORECA 07 #19 d’Algarve Pro Racing termine huitième, devant la #43 d’Inter Europol Competition.

En Pro Am, c’est l’Oreca #34 de Salih Yoluc, Charlie Eastwood et Jack Aitken de Racing Team Turkey qui termine septième au général et rempile en catégorie Pro Am en dominant pour la deuxième fois d’affilée la catégorie. La deuxième place est attribuée à l’ORECA 07 #31 de TDS Racing x Michel Vaillant qui a pris le départ depuis la pitlane tandis que la troisième revient à Nielsen Racing, douzième au général devant Graff Racing.

Partie depuis la pole et sérieuse cliente pour un podium, l’ORECA 07 #88 doit se contenter d’une 14ème place après un dépassement trop optimiste. Le peloton est complété par l’ORECA 07 #47 d’Algarve Pro Racing et la #35 de BHK Motorsport. Seul un abandon est à compter à la suite d’une incompréhension dans le trafic : le Team Virage.

Rendez-vous le 3 juillet sur un autre tracé italien. Monza, le célèbre temple de la vitesse, abritera le 3ème round de l’European Le Mans Series.

Recherche


     
    568fc3f027eead00411bcef236361c0a3333333333333333333333333333333