Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Razzia du Team WRT pour sa première saison en LMP2 !

Communiqués
Partager via :

11 ORECA 07 s’étaient donné rendez-vous pour la finale du Championnat du Monde d’Endurance FIA à l’occasion des 8 Heures de Bahrain. À l’issue d’une saison parfaite en LMP2, le Team WRT remporte l’ultime course et par la même occasion les titres team et pilotes ! En LMP2 Pro/Am, c’est le Racing Team Nederland qui glane la victoire et le titre.

Ce samedi en LMP2, le suspense était entier puisque trois équipes étaient toujours en lice pour la couronne mondiale : le Team WRT, JOTA Sport avec ses deux voitures et United Autosports USA. À l’issue des 8 heures de course et d’une première saison en LMP2 impressionnante, c’est finalement l’ORECA 07 #31 du Team WRT qui s’offre les titres de Champion du Monde team et pilotes.

En franchissant le drapeau à damiers en première position pour la deuxième fois d’affilée à Bahrain, Robin Frijns offre à son équipe et à ses coéquipiers, Charles Milesi et Ferdinand Habsburg, la victoire. Victoire synonyme de couronne mondiale. Une récompense méritée à l’issue d’une saison tout simplement parfaite, aussi bien en ELMS, aux 24 Heures du Mans qu’en Championnat du Monde d’Endurance.

Aux avant-postes durant les huit heures de course, les deux ORECA 07 de Jota Sport complètent le podium. Après une belle bataille, la #38 pilotée par Roberto Gonzalez, Antonio Felix Da Costa et Anthony Davidson qui vivait la dernière course de sa carrière, termine deuxième devant la voiture sœur partagée par Tom Blomqvist, Stoffel Vandoorne et Sean Gelael.

Si l’ORECA #22 de United Autosports USA, tenante du titre FIA WEC, termine au pied du podium, pour quelques secondes seulement, l’ORECA #34 Inter Europol Competition signe quant à elle un probant Top 5, le cinquième en six courses.

En LMP2 Pro/Am, le Racing Team Nederland, un temps aux commandes de la course en LMP2 après un envol époustouflant, avait pris la tête du classement la semaine dernière et a enfoncé le clou ce week-end. Après une bagarre passionnante dans la catégorie, l’ORECA 07 #29 de Frits van Eerd, Giedo van Der Garde et Job van Uitert termine sixième au général et s’offre le premier titre de la catégorie. L’ORECA #70 de Realteam Racing, également opérée par TDS Racing, termine deuxième de la catégorie et deuxième du Championnat devant l’ORECA 07 #21 de DragonSpeed. HighClass Racing complète le podium du jour à l’issue d’une convaincante performance.

En Hypercar, un départ impressionnant de Nicolas Lapierre a permis à l’Alpine A480 de prendre un temps l’avantage sur les deux Toyota. Malheureusement, un problème de passage de vitesses a forcé un arrêt aux stands après 45 minutes de course. L’Alpine A480 a pu repartir mais à distance des Toyota. Grâce à une prestation solide du trio composé de Nicolas Lapierre, Matthieu Vaxivière et André Negrao, l’Alpine A480 du Team Alpine Elf Matmut est parvenu à remonter à la troisième place du classement général et termine troisième du Championnat pour sa première saison en catégorie Hypercar.

Du côté de Toyota, c’est la GR010 Hybrid #8 de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima qui l’emporte. La plus belle des récompenses pour le pilote japonais qui disputait lui aussi sa dernière course.

Recherche


     
    67f068bef769c21f1515d3f9ec2b7a3acccccccccc