Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Signatech Alpine Matmut et ORECA s’offrent un nouveau triomphe

Communiqués
Partager via :

À l’issue d’une bagarre intense de 24 heures, c’est finalement l’Alpine A470 #36, conçue par ORECA Technology et engagée par le Team Signatech Alpine Matmut qui s’inscrit dans l’histoire du sport automobile ce dimanche 16 juin 2019 en franchissant en première position la ligne d’arrivée de la 87e édition du double tour d’horloge sarthois.

En LMP1
Toyota Gazoo Racing s’impose pour la deuxième année consécutive aux 24 Heures du Mans.
TOYOTA GAZOO Racing signe une nouvelle victoire et se succède à lui-même sur la première marche du podium. Comme en 2018, le trio Sébastien Buemi – Kazuki Nakajima – Fernando Alonso remporte l’épreuve mythique au volant de la Toyota TS050 HYBRID #8. Apportant son soutien opérationnel au TOYOTA GAZOO Racing, le Groupe ORECA est fier de pouvoir partager cette victoire avec l’ensemble du Team. C’est le fruit d’un travail acharné de toute une équipe aujourd’hui récompensée pour tous ses efforts.

Rebellion Racing aux portes du podium
Deux faits de course ont mis un terme aux espoirs du Rebellion Racing de monter sur le podium dans la catégorie LMP1. Alors que la troisième position provisoire était sécurisée par Gustavo Menezes, Nathanael Berthon et Thomas Laurent au volant de la R13 #3, une pénalité infligée à cause d’une infraction à la réglementation des pneus durant l’intervention du Safety Car et un tête-à-queue ce dimanche matin ont anéanti en quelques minutes tout espoir de podium. La voiture sœur, la R13 #1 de Bruno Senna, Neel Jani et Andre Lotterer, se classe au quatrième rang.

En LMP2
Cinquième victoire consécutive pour les châssis ORECA !
Pour la cinquième année de suite, les châssis ORECA brillent aux 24 Heures du Mans et lors de ce dernier cru, c’est un podium 100% ORECA qui sonne le glas de la 87e édition de la finale de la Super Season ! À 15 heures pile et après une bagarre longue de plusieurs heures face aux Teams G-Drive Racing puis Jota Sport, c’est finalement l’Alpine A470 du Team Signatech Alpine Matmut conçue par ORECA Technnogy qui s’impose. Elle est accompagnée sur le podium par les ORECA 07 du Jackie Chan DC Racing by Jota (Aubry/Richelmi/Tung), et du TDS Racing (Perrodo/Duval/Vaxivière). Après le châssis ORECA 05 en 2015 (KCMG) et 2016 (Signatech-Alpine), le châssis ORECA 07 poursuit sa série de victoire après 2017 (Jota) et 2018 (Signatech-Alpine).

Troisième étoile pour les Bleus du Team Signatech Alpine Matmut
Alors que l’Aurus 01 #26 du Team G-Drive Racing se livrait un véritable mano à mano avec le Team Signatech Alpine Matmut, elle est contrainte de rentrer dans son box une vingtaine de minutes et permet à la #36 de prendre le large en direction de la victoire. Les Bleus du Team Signatech Alpine Matmut possèdent alors plus d’un tour d’avance sur la ORECA 07 #38 du Jackie Chan DC Racing, sa rivale pour la couronne en LMP2. TDS Racing complète le podium provisoire à deux tours de la #36. Pour sa dernière course au sein du Team tricolore avant de rejoindre Cool Racing la saison prochaine, Nicolas Lapierre fête sa 4e victoire consécutive en 4 départs dans la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans. Bravo !

« Défendre une victoire aux 24 Heures du Mans n’est jamais une mission facile. Gagner pour la cinquième fois consécutive est donc un résultat que nous apprécions à sa juste valeur ! C’est une grande fierté, un honneur et une belle récompense pour tout le travail réalisé par l’ensemble des équipes d’ORECA Technology. La performance – avec le triplé, la pole et le meilleur tour en course – et la fiabilité – avec neuf voitures à l’arrivée – ont été au rendez-vous. Le team Signatech-Alpine-Matmut et ses pilotes ont réalisé une course parfaite. C’est évidemment particulier de voir Nicolas Lapierre gagner pour la 4e fois. C’est la marque du grand champion qu’il est, et il a formé un super trio avec Pierre Thiriet et Andre Negrao. Bravo aux Bleus. Nous sommes heureux de partager l’aventure ORECA 07 avec l’ensemble des Teams et de fêter aujourd’hui une 32e victoire en tout juste 30 mois. »  Anthony Megevand, Responsable Compétition Client ORECA.

Recherche


     
    e47629c5c48625a1d77a7d9b305acfd8eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee