Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

SMP Racing titré en Championnat du Monde d’Endurance FIA au bout du suspense !

Compétition client
- 2735 vues
Partager via :

20141201041220-472dbaeeA l’issue d’une ultime manche riche en rebondissements, les ORECA 03R ont décroché tous les lauriers possibles en Championnat du Monde d’Endurance FIA. Avec la n°47 pilotée par Richard Bradley, Matt Howson et Alex Imperatori, KCMG  a signé sa troisième victoire de la saison, la vingt-troisième pour un châssis ORECA en LM P2 ! Deuxième du jour avec la n°27 confiée à Nicolas Minassian, Maurizio Mediani et Sergey Zlobin, SMP Racing décroche les deux titres en jeu : d’une part le Trophée Teams, d’autre part chez les Pilotes, Sergey Zlobin devenant le premier pilote russe titré dans un Championnat du Monde FIA. Le département moteur d’ORECA, en charge de la préparation des V8 Nissan utilisés par SMP et KCMG, a également contribué à ces succès.

Hugues de Chaunac « On peut parler de success story ! »
Le dernier quart d’heure des 6 Heures de Bahreïn avait été dramatique pour SMP Racing. L’écurie russe confortait virtuellement son leadership dans les Trophées FIA LM P2 avant de devoir abandonner suite à un accrochage. Les espoirs de titre s’étaient alors envolés ou presque au moment de prendre part aux 6 Heures de Sao Paulo. Mais au terme d’une course marquée par de nombreux événements, dont l’abandon de la Ligier n°26 suite à une casse mécanique. SMP Racing allait vivre une épreuve stressante, avec plusieurs contrariétés sur ses deux autos, dont des crevaisons. Si la n°37 devait rendre les armes après 136 tours, la n°27 de Nicolas Minassian, Maurizio Mediani et Sergey Zlobin ralliait l’arrivée à la deuxième place. Suffisant pour coiffer les deux titres !
Deuxième sur la grille, KCMG avait pris les commandes de la catégorie LM P2 dès le premier tour. Le team asiatique devait aussi composer avec une course semée d’embûches, notamment à travers un contact avec le rail qui nécessitait un changement de splitter. Malgré cet incident, Richard Bradley, Matt Howson et Alex Imperatori l’emportaient et offraient à KCMG une troisième victoire cette année !

20141129005825-8cf1cf77Pour ORECA et son département compétition-client, les 6 Heures de Sao Paulo resteront comme un moment très important. Alors que le châssis ORECA signe un 23e succès depuis ses débuts en 2011, la ORECA 03R est sacrée dans le Championnat du Monde d’Endurance FIA après ses nombreux titres en European Le Mans Series. Si cette voiture tentera de continuer sa moisson en 2015, elle sera accompagnée par la ORECA 05, le nouveau coupé LM P2 conçu par ORECA Technology qui fera ses premiers pas au premier trimestre.

« Nos teams-clients et les membres d’ORECA sont passés par toutes les émotions au Brésil. Si le titre avec TOYOTA Racing, à qui nous apportons notre soutien, était espéré, les titres LM P2 semblaient difficiles à jouer avant le départ mais tout le monde y a cru. Le travail et l’opiniâtreté ont été récompensés. C’est la preuve qu’il ne faut jamais baisser les bras » explique Hugues de Chaunac. « Nous ne pouvons pas être plus heureux pour KCMG et SMP Racing qui concluent une superbe année. KCMG a choisi le châssis ORECA au cours de la dernière intersaison et nous sommes heureux de voir que cela s’est traduit par de nombreuses victoires. Il s’agit d’une équipe ambitieuse, de très grande qualité, et je suis convaincu qu’elle a de beaux jours devant elle. SMP Racing a toujours été bien placé et, sur l’ensemble d’un championnat, cela fait souvent la différence. On parle souvent de victoire collective, et ces titres en sont assurément une.
« Ces 23 victoires et ces deux titres en Championnat du Monde d’Endurance FIA, en plus des titres en European Le Mans Series, prouvent toutes les qualités de notre châssis ORECA,  du savoir-faire de notre pôle Technology et de notre département moteur. On peut parler de success story ! Une page va certainement se tourner en 2015 avec l’arrivée de la ORECA 05, mais la ORECA 03R est encore très compétitive et elle continue de le monter. Côte à côte, ces deux protos auront une belle carte à jouer l’an prochain. »

[nggallery id=44]

Recherche


     
    e238957668f4f1640f71a1cd5689abf8vvvvvvvv