Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Teemu Suninen réussit sa première participation au Rallye Monte-Carlo avec le Team ORECA

Racing
- 2013 vues
Partager via :

2016_Rallye_WRC2_MonteCarlo_02Pour le lancement de leur saison en Championnat du Monde des Rallyes avec la Skoda Fabia R5, Teemu Suninen et le Team ORECA ont réalisé une prestation convaincante lors du Rallye Monte-Carlo. Tandis qu’il découvrait l’épreuve et sa nouvelle monture, le jeune finlandais de 22 ans a effectué un sans-faute malgré des conditions très piégeuses tout au long des seize spéciales chronométrées. Accompagné de son habituel copilote Mikko Markkula, il termine finalement 5e en RC2 (n’ayant pas nominé cette manche, il n’apparait pas dans la catégorie WRC2), avec un scratch à la clé et le 12e rang du classement général après avoir emmagasiné une précieuse expérience pour l’avenir.

« Un Monte-Carlo riche en apprentissage… »
« Teemu est jeune mais il a fait preuve d’une belle maturité pour son premier Monte-Carlo. Son approche a été la bonne : il n’a pas essayé de trop en faire, il a haussé le rythme progressivement et a fini le rallye sans faire de grosse faute. C’était pourtant compliqué avec des conditions très changeantes » explique David Floury, le Directeur Technique d’ORECA. « Teemu a eu un éventail de tout ce qu’il peut rencontrer sur cette épreuve si atypique. C’est un Monte-Carlo riche en apprentissage et tout cela lui sera très utile pour la suite. Il a signé des chronos intéressants, son scratch dans la super spéciale le montre, et sa régularité lui permet de décrocher un résultat convaincant. C’est positif pour lancer la saison, d’autant qu’il s’agissait de notre première apparition avec la Skoda Fabia R5. Le team a bien travaillé, dans la sérénité et en faisant les choix de pneus opportuns. Notre collaboration avec Teemu et Mikko est meilleure rallye après rallye. Cela nous place tous dans une bonne dynamique qu’il faudra poursuivre en Suède, un autre rallye particulier. »

Un premier scratch en guise de conclusion !
Jeudi, après la traditionnelle cérémonie de départ à Monaco, Teemu Suninen entame le rallye en faisant preuve d’une certaine sagesse, signant le septième chrono des deux premières spéciales. Durant le deuxième jour, le Finlandais subit la place lointaine de son ordre de départ, parcourant des routes plus détériorées que ses prédécesseurs. Malgré cela, il prend petit à petit confiance pour effectuer une deuxième boucle plus positive, pointant successivement 8e, 7e et 4e dans les SS6, SS7 et SS8. Il figure ainsi dans le Top 10 du RC2 vendredi soir, avant la journée la plus dense de l’épreuve, composée de 174km. Samedi matin et alors qu’il est retardé en rattrapant deux autres concurrents, Teemu décroche par deux fois le 6e temps dans la spéciale la plus longue (SS9 et SS11). Hormis deux tête-à-queue dans la dixième spéciale, il évite les multiples embûches et remonte progressivement dans la hiérarchie : 7e puis 6e de sa classe à la fin d’une étape qu’il achève avec les 4e et 7e positions. Dimanche, il revient à sept dixièmes du Top 5 à l’issue de la SS13, puis intègre ce quinté dans la spéciale suivante, avec un probant 2e temps alors qu’il a perdu plusieurs secondes derrière un autre pilote ! Teemu conclut son premier Monte-Carlo par un scratch en RC2 lors de la power stage, confirmant ainsi sa pointe de vitesse. De quoi grimper dans le classement général jusqu’au 12e rang.

« Le Monte-Carlo est tellement particulier que rien ne le remplace… »
« Le sentiment général est positif après ce premier Monte-Carlo. Je termine avec le sourire alors que j’avais commencé en étant un peu nerveux ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre entre la glace, la neige et parfois des portions totalement sèches » confie Teemu Suninen. « Il y avait des changements importants. C’est surprenant au début mais au fil des jours j’avais de meilleures sensations. J’ai beaucoup appris, et même si j’aurais pu prendre de l’expérience sur d’autres épreuves, le Rallye Monte-Carlo est tellement particulier que ne rien ne le remplace. J’avais du mal à savoir comment me situer avant le départ, mais je suis satisfait du Top 5 en RC2. Nous finissons avec un scratch, c’est bien de montrer la performance que nous avions pu afficher sur quelques partiels. Je me sentais bien dans l’auto, j’apprécie vraiment notre nouvelle voiture. Mikko a été très bon et le team a bien travaillé. »  

Membre du Junior Driver Development Program de TMG, Teemu Suninen poursuivra sa saison avec Mikko Markkula et le Team ORECA lors du Rallye de Suède (11-14 février). Tout comme le Monte-Carlo, l’équipe n’a pas nominé cette épreuve pour le championnat WRC2.

Recherche


     
    ffaae7608082f292ed401e36a246231edddd