Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Tenant du titre, G-Drive Racing ouvre son compteur 2019

- 0 vues
Partager via :

Trois semaines après les 4 Heures du Castellet, c’est dans le temple de la vitesse que les têtes d’affiche de l’ELMS se retrouvaient à l’occasion des 4 Heures de Monza, répétition générale pour certains concurrents avant les 24 Heures du Mans. Sur le tracé lombard, 19 LMP2 dont 11 châssis ORECA s’affrontaient au milieu d’un plateau garni de 42 autos, soit une de plus que lors de la précédente manche.

Partie depuis la pole position – la première dans la catégorie reine pour Cool Racing – avec Alexandre Coigny à son volant, la ORECA 07 #37 est malheureusement percutée par une autre voiture et se voit contrainte de repasser par les stands dès les premiers tours. Un accroc qui anéantit rapidement tout espoir de succès. Derrière, la bataille est rude entre la Aurus 01 #26 de G-Drive, la ORECA 07 #21 de DragonSpeed et la ORECA 07 #39 de Graff Racing ! C’est d’ailleurs dans cette dernière qu’Alexandre Cougnaud prend, dès la première boucle, les commandes de la course.

Auteur d’une excellente remontée, le trio Lafargue//Rojas/Chatin d’IDEC Sport Racing parvient malgré son départ en dernière position, suite à l’annulation de ses temps en qualifications, à intégrer le Top 5 dès la deuxième heure de course ! Durant quatre heures, c’est une bagarre relevée qui se poursuit avec de nombreux rebondissements.

L’épreuve, marquée par un safety car et plusieurs neutralisations, voit un trio déchainé aux avant-postes tenter d’aller chercher la victoire du deuxième round du championnat. Après une prestation parfaite pour l’équipage Rusinov/Van Uitert/Nato, c’est finalement la Aurus 01 développée par ORECA qui signe sa première victoire en ELMS en devançant de deux secondes la ORECA 07 #28 d’IDEC Sport Racing, auteure d’un second podium consécutif. La troisième place revient quant à elle à la Ligier #32 de United Autosports.

La ORECA 07 #39 de Graff Racing, longtemps en tête de la meute termine à la cinquième position suivie de la ORECA 07 #30 de Duqueine Engineering qui accroche la sixième place.

À l’issue de ces quatre heures de course agitées, six châssis ORECA parviennent à rallier l’arrivée dans le Top 10. Ce nouveau doublé d’ORECA vient gonfler le compteur des victoires puisque les châssis ORECA ont désormais triomphé à sept reprises dans la catégorie LMP2 depuis le début de l’année 2019.

Recherche


     
    348d433e5281d4c4f90faffd77131c13_______________________