Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Victoire autoritaire de G-Drive Racing qui prend le large

Compétition client
Partager via :

Ce samedi 20 juillet, 11 chassis ORECA LMP2 avaient rendez-vous pour en découdre sous le soleil chaud de Barcelone à l’occasion de la troisième manche de l’European Le Mans Series.

Grâce à une superbe performance de Paul-Loup Chatin, c’est la ORECA 07 #28 d’IDEC Sport Racing qui est partie en pole position en fin d’après-midi sur le Circuit de Barcelone en Catalogne. Le talentueux français a effectué en fin de matinée le tour de référence en 1’32″765, devant Nicolas Lapierre et l’Oreca 07 #37 du Cool Racing. À noter que cette pole position est la première du Team en 2019 ! En troisième position, Jean-Eric Vergne, fraîchement titré en Formule E, place l’Aurus 01 #26 du Team G-Drive Racing, également conçue par ORECA Technology, en troisième place suivie par la #43 de RLR Msport. L’ORECA 07 #39 de Graff Racing complète le top 5.

Ponctuées par plusieurs drapeaux jaunes et safety car, ces 4 heures de course auront presque été dominées intégralement par G-Drive Racing. Après un bon départ de Paul Lafargue au volant de la #28 d’IDEC Sport Racing, c’est finalement la #26 de G-Drive Racing qui prend les commandes après les premiers arrêts au stand pour ne plus les lâcher. L’écurie russe s’offre même un tour d’avance sur ses concurrents. À mi-course, le pilote Néerlandais Job Van Uitert devance cinq autres ORECA 07 : la #30 de Duqueine Engineering, la #39 de Graff Racing, la #37 de Cool Racing et enfin la #25 du Team Algarve Pro Racing. La #28 d’IDEC Sport est malheureusement sanctionnée par un drive through pour vitesse excessive dans la pitlane, elle complète alors le top 6.

Si plusieurs incidents ont perturbé la course, notamment l’accrochage de l’Oreca 07 #43 de RLR MSport avec une Ligier durant les premières minutes, le top 6 a rarement été chahuté. Au terme des 4 heures de course, c’est bien l’équipe russe G-Drive Racing qui s’impose, prenant toujours plus d’avance au classement du Championnat.

Tristan Gommendy termine deuxième avec le Graff Racing après un mano à mano avec l’ORECA 07 de Duqueine Engineering qui perd malheureusement tout espoir de podium dans les derniers tours à cause d’une dégradation des pneus. La troisième marche est accrochée par la 07 #37 du Cool Racing qui s’offre ainsi son premier podium en LMP2 de la saison.

Le top 6 est complété par Duqueine Engineering, IDEC Sport et Algarve Pro Racing Team.

À l’issue de cette épreuve, sept châssis ORECA parviennent à rallier l’arrivée dans le Top 10 et le classement général à la mi-saison est dominé par 5 châssis ORECA : G-Drive Racing (63 points), IDEC Sport Racing (47 points), Graff (38), Duqueine (35), DragonSpeed (27) et Cool Racing Team (26).

Recherche


     
    56e0a5dee1fff0898fdf9054027043bbuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu