Background Newsroom Oreca

Newsroom

Pour accéder à l'espace presse, vous devez saisir le mot de passe dans le champ ci-dessous :

Wayne Taylor Racing vainqueur de l’Endurance Cup

Communiqués
Partager via :

Ce week-end, la finale du Championnat IMSA Weathertech avait lieu à l’occasion du célèbre Petit Le Mans, épreuve de 10 heures disputée sur le circuit de Road Altanta. En montant sur la troisième marche du podium, Filipe Albuquerque et Ricky Taylor, accompagnés pour cette course par Alexander Rossi sur l’Acura ARX-05 #10 du Wayne Taylor Racing terminent vice-champions. Les trois pilotes et le team, s’offrent l’Endurance Cup. En LMP2, si l’ORECA 07 #8 de Tower Motorsport remporte l’ultime course de la saison, c’est l’ORECA 07 #52 de PR1 Mathiasen Motorsports qui remporte le titre.

Pour la dernière de la saison, la course de Petit Le Mans a offert un final riche en suspense. Dans la catégorie DPi, les deux Acura ARX-05 ont été tour à tour aux avant-postes, avant de connaitre des fortunes diverses.

En bagarre pour le titre jusque dans les derniers tours, l’Acura du Wayne Taylor Racing termine troisième de l’épreuve et finalement vice-champion. L’équipe manque le titre de 11 petits points après une bataille qui a duré jusque dans le dernier virage. Elle remporte en revanche l’Endurance Cup, un trophée qui récompense un partenariat mené depuis le début de cette saison entre Acura-HPD, le Team Wayne Taylor Racing et ORECA Technology.

L’Acura ARX-05 #60 de Meyer Shank Racing a quant à elle mené pas moins de 136 tours avant de perdre ses espoirs de victoire en fin de course, un débris ayant endommage le fond plat dans la dernière heure. Le trio Dane Cameron, Helio Castroneves et Juan Pablo Montoya termine sixième.

Dans la catégorie LMP2, la lutte a été acharnée durant les dix heures de course. Si l’ORECA 07 #52 de PR1 Mathiasen Motorsport pilotée par Ben Keating, Mikkel Jensen et Scott Huffaker franchit la ligne d’arrivée en première position, c’est finalement l’ORECA #8 de Tower Motorsport pilotée par Gabriel Aubry, James French et John Farano qui hérite de la victoire à l’issue d’une pénalité infligée à la première citée.

Malgré cette pénalité, PR1 Mathiasen Motorsport décroche pour la troisième année consécutive les titres Teams et Pilotes. L’ORECA #11 de WIN Autosport partagée par Tristan Nunez, Stephen Thomas et Thomas Merrill complète le podium.

Recherche


     
    a1cce7baf1970e0d78530faf1e91ace3wwwwwwww